Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hyperion Palmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 4:25


Hyperion Palmer
Inventé


© Vesper

© Vesper

© Vesper





Le personnage

Nom : Palmer ; Prénom Hyperion ; Âge : 32 ans ; Date de naissance: 2 janvier 1990; Métier : Politicien ; Ancienne maison : Serpentard ; Pureté de sang Sang-mêlé; Baguette magique: Baguette magique noir en cyprès, contient une corne de strangulot et mesure 31 centimètres;


Physique :
Dans le bureau d'un psychiatre, Hyperion est couché sur le canapé, regardant fixement une mouche qui vole au plafond.
- Que pensez-vous de votre apparence ? demande l'homme à la blouse blanche, un stylo dans une main, un carnet sur les genoux.
- J'ai personnellement toujours détesté mon apparence. Cette aura de confiance qui s'en dégage n'a jamais existé. Je pense qu'en général, j'aime bien laissé pousser mes cheveux un peu, tout en me dégageant le front. Ma mère disait que je l'avais très beau. Mes sourcils sont souvent froncés, je ne saurais vous dire pourquoi. Peut-être parce que devant cette humanité pourris par l'égoïsme, je ne m'efforce même pas de la comprendre. Je suis moi-même le plus grand des égotistes. Mes yeux sont foncés, d'ébène peut-être même. Ils sont petits aussi. Je ne suis pas un homme de mots, ainsi, comment vous décrire ce nez qui me paraît parfois trop proéminent, d'autre fois trop pointu ?
- Et la bouche, comment la trouvez-vous ?
- Trop grande sans doute... comme les oreilles. Mon professeur de métamorphose disait que je parlais sans arrêt, que je n'avais pas la moindre attention pour son cours. Ah ! Minerva... cette chère Minerva... Je n'avais jamais pensé que ses cours puissent servir et de toute façon j'étais bien plus occupé à m'occuper de mon réseau social. J'ai collectionné les jolies filles et je me déclarais déjà libertin !
Hyperion rit de lui-même.
- Justement, reprit le psychiatre. Le fait que vous aillez eu plus d'une relation ne montre pas que vous soyez bel homme ?
- Je croyais que les psychiatres se taisait pendant les séances et laissait déblatérer leur patient, tout en recomptant la monnaie.
- Pas tous, je vous assure !
Hyperion se tut, puis reprit:
- Peut-être avez-vous raison. Je suis grand, costaud... et pourtant, la dernière fois que je suis sortis avec une fille j'avais... vingt et un ans. Après je me suis casé avec la bonne. Enfin, jusqu'à ce qu'elle ne me quitte sans prévenir, un matin...
- C'est peut-être plus à cause de votre comportement que votre apparence, supposa le docteur.


Caractère :
- Justement, quelle est votre personnalité, selon vous ?
- Je ne sais pas... Claire disait au début que j'étais charmant, un vrai gentleman, que j'avais un sourire ravageur, que je travaillais durement. Je voulais devenir journaliste à l'époque !
Hyperion s'esclaffa à cette idée. Vraiment, il était ridicule à l'époque.
- Je suppose que je devais être bon analyste à l'époque car dès ma sortie de l'école magique de journalisme, la Gazette du Sorcier voulait m'embaucher pour commenter la politique. Il s'avère que durant les six mois où j'ai travaillé, je me suis beaucoup ennuyé. J'avais besoin d'action, voyez-vous.
- Et vous avez alors démissionné. Vous aviez vingt-cinq ans. C'était en novembre 2015, si je ne m'abuse, intervint le médecin.
- C'est là que Claire m'a quitté. Tout à coup, je n'étais plus cet homme parfait et incroyable. J'étais un inconscient. Elle disait que j'aurais dut la prévenir avant de quitter mon poste stable. Mais vous savez, je suis impulsif. Je ne réfléchis pas toujours aux conséquences. Pour elle, je suis devenu ce type farfelu, irresponsable. J'avais de l'ambition, c'est justement pour cette raison que j'ai abandonné mon poste de journalisme. A la place, je me suis retrouvé dans la misère. J'ai songé à me tuer plus d'une fois. Certain dirait que j'ai été courageux. Moi je dirais que je n'étais rien d'autre qu'un lâche.
- Cette vision de vous-même me semble assez représentatif des épreuves que vous avez traversé, conclut le médecin.
Hyperion haussa les épaules. Il trouvait misérable tous ces gens qui se réfugiaient dans leur passé pour justifier leurs actes. Il s'était toujours tourné vers l'avenir. Lorsque ses parents s'étaient séparé, il s'était réjouit d'avoir à présent deux maisons. Lorsque Claire l'avait quitté, il avait passé une soirée à boire jusqu'à en vomir, puis, le lendemain, il avait décidé de ne plus jamais cherché l'amour et de se lancer dans la politique. Lorsque cela n'avait pas fonctionné, il avait rit et s'était tourné vers d'autres activités, temporairement. Et cet enfant débile dont il avait hérité, il l'avait accepté avec un sourire, sans se plaindre.


L'Histoire
Minimum 30 lignes

- Pouvez-vous me raconter votre histoire dans les menus détails ? demanda le psychiatre.
- En quoi cela peut vous être utile ? Vous la savez, non ?
- Oui. Mais lorsque mon patient raconte son histoire, cela me donne des renseignements, beaucoup de renseignements sur ce qu'il est réellement.
Hyperion poussa un soupir, se releva pour s'asseoir, puis commença:
- Mon père est un sorcier, ma mère est une moldue. Il lui a caché sa nature, pour ne pas lui faire peur. Pendant de nombreuses années, ils ont vécu, heureux. Je suis né le deux janvier 1990 et rien ne pouvait le faire plus plaisir. Mes parents ont eu des visions de grandeurs pour moi, alors ils m'ont donné ce nom aussi prétentieux qu'assommant: Hyperion. Mon père prétendait qu'il était un militaire servant son pays. La vérité, c'est que lorsqu'il s'en allait supposément combattre, il continuait son travail. Il est chasseur de dragon (aujourd'hui encore), embauché invariablement par plusieurs entreprises qui devaient faire face aux problèmes des dragons dans les villes. C'était le meilleur. Il accumulait de l'argent, beaucoup d'argent. Pourtant, on ne vivait pas une vie luxueuse. Il laissait de côté les gallions dans un coffre à Gringott. Pour mon futur, qu'il a dit. J'ai été aussi ignorant que ma mère concernant sa double-vie. Elle m'aimait beaucoup. Elle était serveuse dans un bar, n'avait jamais décroché le moindre diplôme, était la pire élève du lycée, ou presque. Elle a commencé à travailler à seize ans. Elle avait été populaire à son collège et à son lycée, et elle avait commencé... de nombreuses expérimentations dont elle n'a jamais vraiment guérit, je pense. Elle était toxicomane, si vous voyez ce que je veux dire. Elle savait ingurgiter des litres d'alcool comme ça. C'était une championne. Même que parfois je pouvais la voir en pleine démonstration quand elle me gardait. Le spectacle était pitoyable. Elle avait l'air heureuse. Ou parfois de très mauvaise humeur. Cela dépendait si elle buvait pour oublier ou juste pour s'amuser. Elle m'aimait beaucoup et essayait de me rendre fort et confiant. Elle me complimentait sans arrêt, pour mes réussites comme pour mes échecs. Elle disait que j'étais le plus beau, que j'étais le meilleur. La vérité, c'est que c'est moi qui m'occupait d'elle quand, totalement bourrée, elle n'arrivait plus à marcher et à parler distinctement. J'avais seulement sept ans. Je la réconfortais, tapotant son épaule, la prenant dans mes bras. Elle avait le sourire le plus triste que j'ai jamais vu. Et ses yeux, brillants de larmes, m'ont ému plus d'une fois.
Hyperion se tut. L'émotion avait envahi sa voix désormais brisée. Le psychiatre le regarda sans mot dire, neutre. Aucune émotion ne traversait ce visage. Ni pitié, ni satisfaction. Lorsqu'il se fut calmé, Hyperion poursuivit:
- Une fois que je n'en pouvais plus, j'avais sept ans, j'ai fait de la magie pour la première fois. Elle a prit une bouteille, et rien qu'avec mon regard, elle a éclatée. Elle en a prit une autre, et il est arrivé la même chose. Elle s'est mise en colère et à finit par conclure que c'était moi. Elle a été tétanisée, paralysée pendant de longues heures. Puis, elle m'a giflé, une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce que mes joues soient rouges vifs. Puis elle a écrit un mot à mon père.
Il ne parvint pas immédiatement à conclure sur ce qui s'était passé. Il inspira un bon coup et dit:
- Elle est partie, pour toujours. Je ne l'ai plus jamais revu. Mon père prétend qu'elle s'est pendue quelques années après, ou qu'elle a fait une overdose. Je préfère penser qu'elle va mieux aujourd'hui et qu'elle regrette d'être partie.
- Ensuite, que s'est-il passé, comment votre père a réagi ?
- Il est arrivé trois jours après. J'avais à peine mangé. Il s'est mis dans une colère monstre, pas contre moi, bien sûr, mais contre elle. Quand il a descendu d'un ton, il m'a félicité et il a dit qu'il était fier de moi. Il m'a tout expliqué sur ce qu'il était réellement. Pour moi, cela a été tout simplement difficile à avaler. J'avais vécu sept ans comme un moldu, à croire que la magie n'existait pas, et j'apprenais à présent que j'étais un sorcier ! J'ai feuilleter un livre sur les sorcières toute la nuit. Il y avait des images. Elles étaient toutes laides et méchantes. J'ai eu très peur de devenir comme elles.
- Pourtant, vous avez fini par aller à Poudlard, en septembre 2001 si je ne m'abuse ?
- Oui, c'est vrai. J'ai appris à vivre avec. Mon père m'avait dit de ne rien dire à mes camarades de classe. C'est ce que j'ai fait. Finalement, je suis rentré à Poudlard. J'ai été émerveillé comme il se doit devant tant de féerie. Je n'étais pas sans savoir que le monde magique avait connu le chaos de 1996 et 1998 et j'en voyais les cicatrices. Mon père avait arrêté de travailler à l'époque, pour me protéger. On est allé aux Etats-Unis jusqu'à ce que l'affaire se tasse. Après, on est allé s'installer dans un appartement miteux, à Londres. Je prenais mon père pour un avare, alors qu'il le faisait pour moi...
- Vos résultats sont très moyens, à Poudlard, votre père a dut être déçu !
- Pas du tout. Il me soutenait. Mais j'étais paresseux. Je me découvrais une personnalité bien différente à Poudlard. On m'aimait bien. En fin de compte, je préférais me trouver sur le terrain de quidditch que de travailler. A cet époque, je sais pas si vous vous souvenez, mais les sorciers commençaient à découvrir les drogues, ou en tout cas à les essayer. J'ai refusé, toujours refusé. J'avais trop l'image de cette mère pathétique dans mon esprit... Un jour, je l'ai oublié. J'ai essayé, mais ça s'est très mal terminé. En plus, j'ai été en retenues pour le restant de l'année, plus une menace d'exclusion. L'image m'est revenu en tête et j'ai décidé que je ne voulais pas devenir comme ma mère.
- Elle vous a sauvé, en quelque sorte, cette image, commenta le psychiatre.
- Sans doute.
- Que s'est-il passé quand vous avez finit vos études ?
- Eh bien... Je me suis rendu compte que j'aimais bien écrire et que la politique m'intéressais. Alors, j'ai étudié dans une école de journalisme magique à partir de septembre 2009.
- La très renommée LJSM (London Journalism School Magic). J'aimais bien, alors j'avais de bonnes notes. En 2014 j'ai fini mes études avec la meilleure mention et un bon diplôme. Je n'ai pas eut trop de mal à dénicher un poste dans Sorcière Hebdo pour commencer, sauf que très rapidement, la Gazette s'est intéressé à moi. La suite, vous la connaissez. J'avais rencontré Claire à une soirée en 2011 et on s'est aimé.
- Que s'est-il passé ?
Hyperion inclina la tête.
- Mais la vie sépare ceux qui s'aiment, tout doucement, sans faire de bruit. Et la mer efface sur le sable les pas des amants désunis.
- Elle vous a quitté quand vous avez abandonné votre poste de journaliste.
- Elle était enceinte. Moi, je voulais faire de la politique.
- Mais vous n'avez pas pu sur le coup. Pourquoi ?
- Je n'avais aucune relation avec le Monde. J'aurais pu mourir là. D'autant que mon père ne voulait pas me donner d'argent si c'était pour "foutre ma vie en l'air" comme il avait dit.
- Alors, qu'avez-vous fait ?
- J'ai réfléchis. J'ai enchaîné les petits boulots. Un jour, je me suis dit que je pourrais faire des spectacles de magiciens chez les moldus, pour gagner ma vie. J'ai eu du succès, c'est-à-dire que je pouvais payer mon loyer de temps en temps. J'ai monté des tours fantastiques. Il y avait mon plus célèbre où je me téléportais ! Pour ces moldus, c'était incroyable. Je mettais deux portes à une dizaine de mètres chacune. J'entrais dans l'une, je transplanais derrière l'autre. J'apparaissais, souriant.
- Pourtant, cela a dérapé un jour, n'est-ce pas ?
- ...
- N'est-ce pas ? insista le psychiatre, en croisant les jambes.
- Oui.
- Que s'est-il passé exactement ?
- J'ai tué avec un sortilège interdit une personne du public.
- Et pourquoi ?
- Parce que... cet homme était en compagnie de Claire, ma femme... mon ex-femme. C'était son nouveau petit ami. Elle m'avait remplacé en moins de deux ans ! On était en 2017, je ne l'avais toujours pas oublié ! Après, tout est allé très vite. La foule m'a bousculé, ma ordonné de me tuer.
- Ce que vous n'avez pas fait.
- C'est pourtant ce que je leur ai fait croire. J'ai fait semblant de me pendre. et pendant que je tombais dans le vide, j'ai transplané.
- Mais vous n'avez pas pu vous en tirer de la sorte, n'est-ce pas ?
- J'ai eu des démêlés avec la justice magique. J'avais fait un sortilège impardonnable, qui plus est devant une foule de moldus ! J'ai fait un petit séjour à Askaban. Entre temps, mon père est mort, carbonisé par un dragon. C'était en 2018. Je me rappelle de mon séjour, mais... c'était trop horrible pour que j'en parle. J'y ai presque perdu mon âme !
- Donc, votre père mort vous laisse une fortune colossale. Toute une vie à travailler, à économiser gallions par gallions !
- Sans compter les nombreux héritages qu'il a reçus parce qu'il était le dernier membre des Palmer à qui l'on pouvait donner un héritage. Tous sont morts successivement, et surtout entre 1996 et 1998, je vous laisse deviner pourquoi. Avec cette grosse fortune, je me suis fait de nombreux amis. Je me suis fait entendre en politique. J'ai même exercé une fonction du magenmagot entre 2020 et 2021.
- Qu'est-ce qui vous a fait quitter ce poste ?
- Ce n'était pas réellement de la politique pour moi. C'était de la justice. En plus je n'avais pas un gros pouvoir. Néanmoins, je me faisais entendre. Depuis 1998, je m'étais beaucoup rapproché de Kingsley Shacklebot, le chef du parti UDF (Union pour une Droite Forte), et comme le parti n'avait plus de chef à sa tête et qu'il était fatigué de le diriger, il a proposé ma candidature.
- Ce qui veut dit que vous pourriez être le prochain ministre de la magie ?
- Oui, bien sûr. Sauf que vous savez bien que Maximilian St-Clare ne compte pas se laisser faire. Il paraîtrait même qu'il veut faire un coup d'état pour se nommer dictateur.
- M'ouais... Sinon, autre fait marquant, c'est bien sûr l'arrivé de ce petit garçon un peu débile mentale !
- Il ne l'est pas. Il est différent des autres mais il n'est pas timbré. Claire a accouché en octobre 2016 d'un petit garçon chétif. Elle l'a appelé Cobb. Jusqu'en 2019, elle s'en est occupé. Ensuite, elle me l'a donnée. J'aurais pu refuser. Mais je pense que pour le petit ça vaut mieux de grandir avec moi. En plus, avec la fortune que j'ai hérité, il pourra vivre heureux dans ce monde, j'en suis sûr.
On pouvait dire ce qu'on voulait sur Hyperion. Il était peut-être un brin misanthrope, et son rapport avec l'argent semblait assez malsain. En fin de compte, on pouvait tout simplement faire les conclusions suivantes: Il avait vécu dans la misère, il avait vécu dans un palais et ce n'était que de bonne guerre.
- Alors, pour vous, comment je suis, docteur ?
- Sain d'esprit. Je ne vois pas ce qui aurait pu vous traumatiser !

Le psychiatre fut viré le lendemain.



Derrière l'écran
Pseudo : le gaston masqué ; Age : 127 ans (et toutes mes dents !) ;
Impressions du forum : je n'ai jamais vu plus beau forum ! ;
Activité cela dépendra, mon agenda est souvent complètement rempli. Je dois courir un marathon demain, par exemple ! ;
Célébrité sur l'avatar: Christian Bale;
Comment avez-vous connu le forum?: Aucune idée ! Peut-être l'ai-je créé ?;
Code OK by Jake

© Vesper



Dernière édition par Hyperion Palmer le Dim 2 Déc - 10:46, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romain P. Lesage
♦ Faculté d'Art et de Lettres ♦
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 17/11/2012

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 19 ans
Double-compte: Artémis - Pearl
Travail/Etudes: Etudiant

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 5:41

Re bienvenue!! Nan? Very Happy

Edit: Christian Bale
Revenir en haut Aller en bas
Lily L. Potter

avatar
Messages : 2981
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 23

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 14 ans.
Double-compte: Nienna Selwyn.
Travail/Etudes: Quatrième année.

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 6:17

Bienvenu, bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
http://newhysteria.tumblr.com/
Victoire WeaScamander
♣ Fondateur ♣
avatar
Messages : 2045
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 23

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 23 ans (02.04.2000)
Double-compte: Abigaëlle Calleghan
Travail/Etudes: Tireuse d'Elite

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 6:20

Christian Bale Lala a bu du café Feu de joie Poursuite d\'amour

*Un abus de smileys est suspecté sur cette page, ne faites pas attention, l'admin Victoire Weasley compte juste emmener Hyperion dans une ruelle sombre pour faire des choses pas catholiques*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 6:26

Bienvenue beau jeune homme!
Revenir en haut Aller en bas
Artémis D.Dragonneau

avatar
Messages : 679
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 23
Localisation : Cachée dans une épaisse forêt vierge.

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: oui→ Romain Lesage et Pearl Smith
Travail/Etudes: Princesse Sorcière en mal de reconnaissance.

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 7:20

Bienvenu!!!
(ps: Je t'aimeeeeeeeeee....)
Revenir en haut Aller en bas
Lorcan L. Scamander

avatar
Messages : 985
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 27
Localisation : Noyé dans tes yeux.

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 22 ans.
Double-compte: Lysander & Lore Scam. / Apple Templewin / Lorcan Chess Hatefull
Travail/Etudes: Ecrivain - Psychiatre- clinicien

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 7:52

Re-bienvenue, chère CHER bdp <3

Edit: pourquoi j'ai mis "chère"? o_o


Dernière édition par Lorcan L. Scamander le Dim 2 Déc - 10:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Clennam

avatar
Messages : 2844
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 22

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: Matthias et Margaret
Travail/Etudes: 6e année Poudlard

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Dim 2 Déc - 8:17

Jake, Jake, Jake Jake... Tututut. Rebienvenu x)

Parenthèse: Euh Lorcan, ton kit

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Mia Flavia Hobbes

avatar
Messages : 897
Date d'inscription : 23/11/2012
Localisation : Poudlard

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte:
Travail/Etudes: 7éme Année

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Lun 3 Déc - 16:54

Quel bel homme! Contrairement à ma très chere Victoire, je serais brève en matière de smiley.
Revenir en haut Aller en bas
Lily L. Potter

avatar
Messages : 2981
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 23

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 14 ans.
Double-compte: Nienna Selwyn.
Travail/Etudes: Quatrième année.

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Mar 4 Déc - 2:22

Je ris. Mais je ris tellement que je vais finir par m'en étouffer.
MAIS VOYONS MIA, UN PEU DE DÉCENCE.
Revenir en haut Aller en bas
http://newhysteria.tumblr.com/
Laila Clennam

avatar
Messages : 2844
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 22

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: Matthias et Margaret
Travail/Etudes: 6e année Poudlard

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Mar 4 Déc - 7:59

MIA ! TON frère est horrifié. haha, mais moi j'trouve ça drôle xD

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Mar 4 Déc - 12:41

Un peu de décence, mesdemoiselles. Je vous prendrais toutes, mais une seule à la fois ! Smile

XD
Revenir en haut Aller en bas
Laila Clennam

avatar
Messages : 2844
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 22

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: Matthias et Margaret
Travail/Etudes: 6e année Poudlard

MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   Mar 4 Déc - 13:12

Bon bon bon, on verrouille gentillement x)

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hyperion Palmer   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hyperion Palmer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TERESA PALMER ✤ we will stand tall
» [F] KEKE PALMER ∞ Minnie White.
» Ivy Palmer
» Sophia E. de Roumanie - Colombe le jour et Vipère la nuit.
» LIBRE ✖ La roue tourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: La cérémonie de répartition :: Présentations validées-