Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Game on, bitch. [Alicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annabeth Spencer
♦ Faculté de Sortilèges ♦
avatar
Messages : 245
Date d'inscription : 08/01/2013

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 18 ans
Double-compte: Oui.
Travail/Etudes: Etudiante en Sortilèges, barmaid pendant les vacances.

MessageSujet: Game on, bitch. [Alicia]   Lun 24 Juin - 18:33

    Je passais rapidement un chiffon sur la table numéro cinq. Pete ronchonnait dans mon dos en débarrassant la table. Je passais la tête par dessus mon épaule, avisant ses cheveux trop longs et la mine ronchonne qu'arborait les morveux de treize ans. A contre cœur, je l'interrogeais. De toute manière que je lui demande ou non, il finirait toujours par venir se plaindre auprès de moi. Autant expédier ça au plus vite.

    « Qu'est ce qui t'arrive? »
    « L'alcoolique est revenu pour me demander ses clés de voiture. »

    Sa voix boudeuse qui n'avait pas encore connue les joies de la mue était quelque peu exaspérante. Je levais les yeux au ciel en secouant la tête.

    « Et? Tu lui a donné? »
    « Ben, non. Il sentait le bourbon à dix mètres. »

    Il grimaçait, je soupirais en attaquant le nettoyage de la table numéro sept.

    « Ça fait bien une semaine qu'on garde ses foutues clés de bagnole. De toute manière il sera peut être sobre au moment ou on lui rendra ses clés, mais je suis sûre qu'il sera bourré le temps de trouver sa voiture. On devrait carrément retirer le permis aux mecs comme ça. »

    Pete hochais la tête silencieusement. Puis il zigzagua entre les tables rondes en bois pour disparaître derrière le comptoir. Il déposa les tasses salles dans le bac d'eau savonneuse. Polly, une blondinette qui ne quittait jamais sa queue de cheval servait les clients au comptoir assis sur des tabourets hauts. Ce samedi la, le café était bondé et nous avions du mal à tout gérer. Nous n'étions que quatre serveurs: Pete, Polly, moi et Josh. Josh était un garçon assez doux aux boucles brunes de dix neuf. J'aimais bien Josh, il était adorable. Ses boucles brunes vinrent à ma rencontre, sa bouche s'étirant d'un sourire gêné.

    « On est pas assez, Anna... On devrait... »
    « ... appeler Nate? Ouais. T'as raison. »

    Il avait l'air angoissé à l'idée d'appeler Nate. Je lui adressais un grand sourire.

    « Aller, va! Je vais l'appeler Nate! »

    Josh me remercia puis parti prendre la commande d'un couple qui venait de rentrer. J'attraper le combiné du téléphone fixé aux murs peints en gris foncé du "Comptoir des Ombres". Ce téléphone tout rouge était une véritable antiquité. Je l'avais trouvé dans une brocante. Il ne marchait plus mais Josh avait réussi à le réparer. C'était une véritable aubaine, ce téléphone, il ajoutait un charme au café que je voulais vintage.  Je composais le numéro de Nate. Des grognements me répondirent. Je l'avais réveillé. Ce n'était pas inhabituel. Nate semblait passer son temps à dormir. Après avoir menacé de virer l'étudiant si il ne se ramenait pas, je raccrochais le téléphone, les mains sur les hanches, contemplant cet endroit que j'aimais tant. J'avais quasiment grandit dans ce café. J'avais trouvé les vinyles qui décoraient les murs et Pete et moi on avait repeint les étagères en rouges ensemble. "Le Comptoir des Ombre" était rempli de bons souvenirs, et un jour j'hésiterais de l'établissement. J'étais fière. Je jetais un coup d'œil a montre puis je criait joyeusement à Pete qui servait un café au vieux Jo au comptoir:

    « Je prends ma pause! »

    Je sortais dehors quelques instant, sans prendre la peine d'enlever le tablier rouge que je portais par dessus mon jean. Je tâtais mes poches pour en sortir un paquet de cigarettes. J'en porta une à mes lèvres, puis l'alluma avec un briquet a l'effigie du groupe ACDC. Je tournais ma tête vers le café. C'était le seul endroit qui en jetait vraiment dans les quartiers populaires de l'East London. Sa façade de bois, peinte en rouge foncée, était démunie de tags grâce au sortilège que j'avais lancé en deuxième année. Au dessus de la porte le nom de l'établissement était écrit en lettres gothiques "Le Comptoir des Ombres". Autrefois elles avaient été dorées mais la pollution les avaient ternies au fil des années et les mots semblaient recouverts d'une suie noire. A quelques endroits cependant on apercevait des scintillements dorés. Ma mère et moi avions décidé de ne pas y toucher. C'était beaucoup plus joli comme ça.

    Coinçant la cigarette entre mes lèvres, je me mis sur la pointe des pieds, mimant l'allure d'une ballerine. Je retombais rapidement sur mes pieds, regardant avec inquiétude derrière moi. On ne pouvait pas me voir danser, pas les clients, pas les lycéens boutonneux en quête d'argent de poche avec qui je travaillais, et encore moins mon frère. Mais à travers la vitre, ni les serveurs, ni les habitués du "Comptoir des Ombres" ne me prêtaient la moindre attention. Par sécurité, je m'engageais dans la petite ruelle adjacente au café. Une ruelle minuscule, étroite et grise qui sentait l'urine. Je me pinçais le nez. Regardant de chaque côté, je sortais discrètement ma baguette, dispersant abondamment une douce odeur de lavande. Voilà qui était mieux. J'inspirais une autre bouffée, puis pinçait à nouveau la cigarette entre mes lèvres. Je m'aventurais alors sur la pointe de mes pieds esquissant quelques mouvements plus ou moins réussi avec mes jambes et mes bras, gardant un œil sur mon reflet dans le grand miroir brisé que l'on avait abandonné contre un mur.

    J'étais sportive et musclée mais je n'étais pas assez maigre pour être ballerine.  Je n'étais pas grosse. Mais je n'étais pas particulièrement mince non plus. En réalité j'ai toujours été d'une effrayante banalité. Cela ne m'avait jamais vraiment dérangé. Je laissais retombait mes bras contre moi. Je regardais mon reflet, celui d'une gamine comme les autres qui n'attirait pas l'attention. Mes fringues n'étaient pas particulièrement excentriques. Du moins pas pour bosser. Un t-shirt des Beatles recouvert par le tablier rouge foncé du "Comptoir des Ombres", un jean gris, des converses rouges. Je passais une main dans mes cheveux. Pas vraiment blonds, pas vraiment brune, une couleur bâtarde entre les deux. Je m'en fichais pas mal. Si j'en ressentais le besoin, je les teindraient de toute ma manière. Non. Ce qui me gênait franchement c'était leur fichu épaisseur et leur côté consistance un peu touffue.

    La voix de Pete m'appela avec insistance. J'inspirais une dernière bouffée et laissait tomber le mégot a moitié consumé sur le goudron, l'écrasant du bout de ma basket. Me détournant de mon reflet, je fis demi tour, sans oublier de dissiper le parfum de lavande qui risquait d'attirer l'attention. Traînant les pieds avec exagération, je rentrais dans le café au son de la petite clochette à l'entrée. Pete me tapa sur l'épaule en me désignant le coin au fond du café ou nous avions décidé d'installer de confortables banquettes et des tables basses.

    « Y'a quelqu'un pour toi Nana. »
    « Merci minus. »

    Je lui tapais gentiment la tête puis je me dirigeais vers le fond du "Comptoir des Ombre". Assise sur les banquettes rouges juste sous le poster géant des Rolling Stones que j'avais soigneusement déniché, je découvrais avec un sourire la tête brune d'Alicia. Je l'abordais avec nonchalance. Bien évidement elle avait su repérer le coin le plus confortable du café.

    « Salut toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Alicia Vanderkanp

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 19/06/2013

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 16 ans
Double-compte: Scorpius Malefoy/Aaron Moore
Travail/Etudes: 6ème années

MessageSujet: Re: Game on, bitch. [Alicia]   Mar 25 Juin - 8:15


Le son rythmer reggae résonner dans toute l'aile droite de la villa, il était tellement fort que j'arrivais à l'entendre de ma douche. Plusieurs fois les dames de chambre c'était pleins de ma musique trop forte et elles avaient pris elle même l'initiative de venir la couper pendent mes douches. Généralement je ne leurs adresse jamais la parole, ce ne sont que des femmes perdus, qui n'ont rien et n'auront jamais rien de plus que les ragots échanger entre elle des dernière campagne politique de mon père et des robe souvent trop courte de ma belle mère. Avec le temps j'ai fini par les faire entré dans le décore de la maison, elles ne font que partie des meubles. Aujourd'hui était différent, aucune d'entre elles n'avaient essayait de venir couper la magnifique voix de Damian Marley qui rythmer entre les mure de ma chambre. Ma chambre était composé de trois pièce, la salle de bain avec baignoire et douche, la pièce avec mon lit et le mobilier de chambre et le dressing. Quand je sortie de la salle de bain je m'avançais d'un pas lent vers mon « placard » je laissa tomber mon peignoir sur le sol et je senti mes longue boucles brune encore mouillé goutter le long de ma peau nu sur mon do qui me donna la chair de poule. La chanson pris fin et une nouvelle repris par la suite d'un cour instant dans le silence. Mon regard resta fixer sur mes nombreux vêtement, ne sachant pas quoi me mettre, peut être en avait-je trop. Ou peut être pas en fin de compte.

Je passa en revue tout mes vêtement accrocher sur des cintres et j'eus un léger sourire triste en arrivant aux seule tenue de mon placard qui était convenablement accrocher avec soin, mes robes de Poudlard. Aux couleur sombre avec l'écusson représentent un serpent vert, elles étaient prête à rester dans ce placard pour deux long mois. De nouveau une autre chanson ce termina et plongea ma chambre dans le silence, la play liste c'était fini. Je fini par me décider sur une tenu simple, après tout je n'avait pas prévue de grande folie pour la journée. Je m'habilla, récupéra mon téléphone, offert par mon père à mon retour de Poudlard et je récupéra ma baguette poser sur ma table de chevet, bien que je n'avait pas le droit de m'en servir c'était toujours rassurent de l'avoir sur moi. Je jeta un dernier coup d’œil à ma chambre, cette pièce que je haïe plus que tout et je transplana.

Je regardait le paysage défilé à travers la vitre sale du métro Londonien. Voilà un moment que je n'avait pas pris le métro, c'est presque si je fut étonner qu'un homme m'eus accosté pour me vendre ses produits illicite. Qui à en jugés leurs couleur montré bien qu'il arnaquer ses clients. De nouveau je mis ma fameuse chanson de reggae qui résonna dans mes écouteurs, je n'arrêtait pas de l'écouter depuis mon retour, ça me fessait comprendre qu'à cette époque, ils avaient déjà tout compris. Je du luter pour ne pas fermer les yeux et m’endormir au bercement des rayes, heureusement je pouvais compté sur un vieux SDF complètement attaqué qui n'arrêtait hurler ce qui m'empêcha de m'endormir. Mon arrêt arriva bien rapidement et je pu quitter cette endroit sordide tel que le métro. Quand je fut dehors je parcouru rue et ruelles pour trouvé cette endroit que j'avais envie de découvrir. Un endroit raconter, décrie et de nouveau raconter. J'avais envie de le connaître pour de bon. Je m'arrêta un instant dans une rue piétonne et m'alluma une cigarette. J'ouvrais légèrement les lèvres pour laisser passer une petite fumé blanche. Cette chose allais finir par me tuée, mais je éprouvé aucune réelle envie d'arrêter. Je pris ma marche, les rue continuer de défilée et un moment je crus me perdre de bon, jusqu'à ce que j’aperçus de loin l'endroit que je chercher, je n'eus aucun mal à le reconnaître, ont me l'avait tellement décrit, j'avais déjà l'impression d'y être allais une bonne dizaine de fois.

Je pénétra dans le café, je fit un rapide tour de la pièce d'un regard, c'était exactement comme me l'avait décrit cette personne pour qui cette endroit représentait juste, beaucoup. Je remarquais un jeune serveur qui déambuler dans la salle avec des cafés, j'attendis qu'il eu rejoint son bar pour m'avançais et demandé ce pourquoi j'étais venu ici.


«  Bonjours, Annabeth est t-elle ici ? »


D'un hochement de tête de ça par et d'un ravisant sourire je compris que mon amie ce trouvé ici et que je n'avait plus cas l'attendre. Je pris place sur une banquette de couleur rouge et très confortable. Je passa la pièce et son entière décoration au peigne fin, c'était à la fois décontracter et simple, je me senti tout de suite à l'aise. Puis enfin elle arriva, un habituel sourire sur ses lèvre.


« Salut toi. »
«  C'est moche ! Ton tablier rouge. »


Je repris un sourire et commença à rigoler un peut, j'étais contente d'être ici, très.


«  Alors je prendrait un café ! En fait non, deux, car j’attends un très bonne amie un peut blonde, les yeux bleu, qui vas venir s’asseoir et prendre un café avec moi. Vous pourrez lui dire quand elle arrivera Mademoiselle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Annabeth Spencer
♦ Faculté de Sortilèges ♦
avatar
Messages : 245
Date d'inscription : 08/01/2013

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 18 ans
Double-compte: Oui.
Travail/Etudes: Etudiante en Sortilèges, barmaid pendant les vacances.

MessageSujet: Re: Game on, bitch. [Alicia]   Mar 23 Juil - 7:04


    « Salut toi. »
    « C'est moche ! Ton tablier rouge. »

    Alicia eu un sourire, avant de se mettre à pouffer.

    « Alors je prendrais un café ! En fait non, deux, car j’attends un très bonne amie un peut blonde, les yeux bleus, qui vas venir s’asseoir et prendre un café avec moi. Vous pourrez lui dire quand elle arrivera Mademoiselle ? »

    Riant franchement, j'arrachais le tablier et le laissa tomber sur le sol avant de me laisser tomber de tout mon poids sur la banquette, faisant rebondir le corps maigre d'Alicia.

    « Je ne vois absolument pas de qui vous voulez parler. »

    Je cherchais Pete du regard pour passer commande mais il était occupé avec deux hollandais qui baragouinaient deux trois mots d'anglais. Je vis Nate passait le pas de la porte d'un pas de zombie. Il était bel homme avec sa peau bronzée, ses cheveux bruns et ses prunelles plus bleues que l'océan. Mais c'était un véritable tire-au-flanc et il fallait toujours le bouger. Maintes fois j'avais été tentée de le virer, mais c'était la belle gueule du café. Certaines clientes ne s'aventuraient dans l'East London pour pouffer entre elle en matant Nate. Malheureusement l'étudiant n'était toujours pas réveillé. Il avait visiblement la gueule de bois et personne ne se dévouait pour lui dire de se mettre au travail. Pete était trop occupé avec ses hollandais, Polly servait au bard et Josh avait toujours eu peur de Nate. Je me levais en soupirant.

    « Excuse moi deux minutes, Ali. »

    Ramassant mon tablier que j'avais laissé par terre, je m'avançais vers Nate et lui attachais de force autour de la taille. Je voyais sa baguette dépassait nonchalamment de sa poche de jean délavé et je l'enfonçais discrètement en le sermonnant du regard. En dehors de moi, Nate était le seul sorcier du café. Américain, il avait quitté son pays natal pour venir étudier à la Faculté de Londres. Il était pourtant deux fois moins efficace que Josh, Polly ou Pete, qui étaient tout les trois moldus.

    « Va débarrasser la table numéro 12, et pendant que tu y est, apporte un café à ma copine Alicia au fond là-bas. Et un chocolat pour moi. »

    Il ne me répondit pas, mais son air méprisant parlait pour lui. J'haussais les sourcils et retournais auprès d'Alicia, mais m'arrêtais pour refixer un coin d'un poster de Depeche Mode, sur lequel Dave lançait un regard énigmatique aux clients. Le Juxebox d'occasion passa un tube de John Lennon mais le son fut couvert par le bruit d'une tasse cassée. Nate, encore et toujours Nate. Josh alla chercher le balai pour ramasser les débris. Je me rassit à côté de ma brunette et Serpentarde d'amie. Si je n'avais pas été sorcière, je n'aurais jamais sympathisé avec une fille comme Alicia. Je n'étais qu'une pauvre fille des bas quartiers de Londres, Alicia était une gosse de riche qui évoluait dans la city. Tout nous opposait. Jusqu'au mois de juin, j'avais été à Gryffondor, maison rivale de la sienne à qui nous avions dérobé de surcroît la Coupe des Quatre Maisons.Pourtant à Poudlard, le fric n'avait pas d'importance. Nous étions des nés-moldues, le bas de l'échelle sociale. Ça nous avait rapproché. Nous étions amies. Envers et contre tous. Nate, l'air toujours aussi grognon, nous apporta un café et un chocolat. Je portais le breuvage à mes lèvres et avala goulument une gorgée qui me brûla l'oesophage. Trop chaud. Cet abrutit de Nate servait toujours tout trop chaud. Je lui lançais un regard mauvais puis je me centrais sur Alicia.

    « Bon alors, Van der Kamp. Pas trop dur la vie de Palace? »

Revenir en haut Aller en bas
Alicia Vanderkanp

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 19/06/2013

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 16 ans
Double-compte: Scorpius Malefoy/Aaron Moore
Travail/Etudes: 6ème années

MessageSujet: Re: Game on, bitch. [Alicia]   Lun 29 Juil - 9:25

Je resta un instant seul à la table en regardant d'un œil amusant Annabeth déambuler dans toute la salle de service. Cela me fit vaguement penser que le parcourt d'Anna était pratiquement déjà tout tracer, son bar était une grande parti de ça vie et cela ne m'étonnerais pas si du jour au lendemain elle m'apprenais quelle quitter l'école pour si concentré à pleins temps. Pour moi c'était différent. Je n'avais pas la moindre idée de ce que je voulais faire, mais une chose était sur, j'avais une grande hâte de quitter ma prison dorée pour m'installer... ailleurs. Le Canada, l'Australie, l'Irlande, tous ces pays me fessait tellement envie, enfin il me rester maintenant plus qu'un ans à tenir avant d'atteindre la majorité sorcière. Puis un serveur vient à ma table pour y déposer les boissons commandais. Le contacte brulant de la tasse sur mes doigts me fit les retirais immédiatement, le café sembler bouillant. Mon amie Gryffondor me rejoignis presque sur le moment.

« Bon alors, Van der Kamp. Pas trop dur la vie de Palace? »

Je souri un court instant, il est vrais que toute personne qui pourrait être au courant de ma situation et de mon mode de vie, pourrait m'enviais. Mais personnellement cela devenais lassant, lassant de ce faire servir par des dames de chambre devenu des meubles à la longue, lassant de vivre à moitié seul dans une chambre de la taille de la salle commune des Serpentard, lassant d'être seule tout court.

«  Hum, il y a mieux, ce n'est pas vraiment passionnant. Tu sait ce que j'aimerai ? Partir en voyage. Ont dit quand Australie il y a des plage magnifique et tout pleins de surfer, j'ai toujours rêver d'apprendre à faire du surf sur des vrais plage, et non dans les piscines de la maison. Sa te plairais ? Voir du beau monde, j'ai une amie mannequin qui y a une résidence secondaire et puis ça te ferrais bouger un peut de ton bar tu ne crois pas ? »

Rien qu'à en parler je visualiser déjà les magnifique plage de sable fin, les filles en bikini tortillant tout ce quelle pourrais tortiller devant les beau surfer bronzer et tatouer, puis j'imaginais toute ses fêtes qu'on pourrais faire sur la plage, fini les coupe de champagne en cristal, boire au gouleau de la bouteilles en oubliant tout sous un ciel étoilée... C'était le pied rien cas y penser. Je pris ma tasse de café encore un peut chaude pour mes doigt et je bu une longue gorgé de café chaude, cela fessait du bien. Je lança un regard pleins d'espoir à Anna, bien entendu je pouvais y allais seule, mais je n'en avais aucune envie. J'avais envie d'une amie à coté de moi pour faire un magnifique voyage. Puis lentement je me dit que je m'étais peut être un peut emballer. Ma Gryffondor avait certaine responsabilité avec le Comptoir des ombres, cela lui serais peut être difficile de tout quitter pour partir dans un autre pays sans la moindre idée d'une date de retour.

« Désolé... Je me suis un peut emballer. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Game on, bitch. [Alicia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Game on, bitch. [Alicia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» Alicia [Validé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: Archives :: Saison 2-