Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce qu'on fait ce soir ? [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gavried N. Foil
♦ Faculté de Politique ♦
avatar
Messages : 183
Date d'inscription : 13/01/2013

MessageSujet: Qu'est-ce qu'on fait ce soir ? [Aaron]   Jeu 21 Nov - 12:51

Quelque part au beau milieu des Galles. Une vaste bâtisse de pierres. Noyée sous la pluie. Derrière les fenêtres éclairées sur lesquelles ruisselaient des trombes d'eau, un salon chaleureux. A l'intérieur, quatre personnes. Et un feu de cheminée.

Du canapé où elle s'était installée, Lisbeth reposa son livre et s'étira comme un chat. Son regard se posa sur les jumeaux installés à une petite table à l'autre bout de la pièce. Morgane et Arthur. Visiblement plongés dans une conversation de la plus haute importance pour eux. Des projets, très certainement. Leurs yeux, ce regard qu'ils avaient en commun, brillaient. Complices. Lisbeth sourit. Elle avait bien fait. Son idée était la bonne. Réunir les jumeaux. Ca avait été la meilleure chose à faire. La solitude d'Arthur, les blessures du Prince DeLune, cela lui avait glacé le cœur. Mais depuis que Morgane était à ses côtés, ses sourires étaient plus sincères. Plus chaleureux. Tout comme les yeux de Morgane brillaient plus fort. Les jumeaux avaient ce lien particulier que jamais, ni Lisbeth, ni Westley, ne pourrait espérer avoir avec Morgane. Lisbeth en était consciente, quand elle avait proposé qu'ils restent définitivement chez Arthur. Et Westley également, quand il avait appuyé la proposition. Westley qui actuellement posait un regard attendri sur les jumeaux seuls dans leur monde.

Lisbeth se leva, allant s'appuyer contre une fenêtre, regardant la pluie tomber. Il manquait quand même une présence. Il manquait Gavried. Qui passait la semaine à Londres dans l'appartement qu'il partageait avec Aaron. Lisbeth sourit. Ironique. Elle n'était pas dupe. Et soupçonnait son petit-fils de s'offrir du bon temps. Le garçon était donc absent. Et l'atmosphère de la maison changeait quand il n'était pas là. Ce n'était pas désagréable. Mais Lisbeth appréciait la jeunesse que le petit ramenait. Parce qu'eux quatre se faisaient vieux. Il fallait l'admettre.

Lisbeth se retourna vers l'intérieur de la pièce. Son regard passa de l'un à l'autre des trois autres habitants. Elle trouvait ça drôle, de voir ce que Gavried tenait de chacun d'eux. Les deux orbes de glace délavée des jumeaux DeLune. Il avait la fierté du Prince blond et les fêlures de l'âme de la Fée brune. Quand à sa chaude générosité, elle lui venait de Westley, tout comme sa perfection inhumaine. Mais il y avait aussi autre chose. Une chose qui rappelait à Lisbeth son frère, Eric. Parce que la fierté de Gavried était bien supérieure encore à celle du Prince blond. Dans ses manières. Sa façon d'être. Sa façon d'avoir le monde à ses pieds. Les autres n'étaient pour lui que des pions qu'il pouvait manipuler à sa guise. Gavried était, comme Eric, un fier salaud arrogant. C'était étrange de retrouver ce trait chez ce garçon.

Un éclat de rire en provenance de la table des jumeaux sortit Lisbeth de ses pensées. Et elle alla s'assoir à côté d'un Westley un peu trop seul à son goût.



La porte claqua lorsque je la refermais un peu plus fort que nécessaire. Je revenais de l'Université. Sous une pluie, non, un véritable déluge. J'étais trempé. Vraiment. Je vous jure. Il commençait à y avoir une flaque d'eau dans l'entrée, là où je m'étais arrêté. Je ne devais plus avoir le moindre morceau de vêtement sec. Des gouttes d'eau tombaient de mes cheveux et roulaient sur mon visage. Je laissais tomber mon sac, enlevais mes chaussures et les abandonnais dans un coin.

- Aaron ! J'suis rentré !

Je traversais alors l'appartement, tout en me débarrassant au passage de mes vêtements trempés, jusqu'à arriver dans ma chambre où m'attendaient d'autres vêtements, secs ceux-là. A moitié vêtu, c'est-à-dire pieds nus, portant seulement un jean sombre dont je n'avais pas encore mis la ceinture, et une chemise non boutonnée, je me mis en quête de mon colocataire. Que je retrouvais dans la cuisine.

- Passé une bonne journée ?

Je passais mes mains dans mes cheveux mouillés, tentant vaguement de les essorer et/ou de les remettre en place. Et je mis la bouilloire à chauffer. Un bon thé bien chaud ne pourrait ne faire que du bien.

- Qu'est-ce que tu envisages pour la soirée ? On retourne affronter les éléments ou on reste au sec ?

Je me mordis les lèvres, retenant un rire. Notre vie à deux, nos conversations avaient un petit côté vie de couple que je trouvais assez drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Moore
♦ Faculté d'Art et de Lettres ♦
avatar
Messages : 208
Date d'inscription : 16/08/2012

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: Scorpius Malefoy/Elly Driven
Travail/Etudes: 7ème années

MessageSujet: Re: Qu'est-ce qu'on fait ce soir ? [Aaron]   Mar 26 Nov - 16:45

Qu'est-ce qu'on fait ce soir ?
Gravied & Aaron

Autre chose à dire ?




" ... pendent de nombreuse années, l'étude des moldu fut une matière introduite dans le système scolaire de Grande Bretagne, je parle bien sur de l'école Poudlard ! Jamais une tel matière aurait était enseigner dans l'école de Branstone, pour y avoir moi même fait mes études je peut vous dire qu'il était rare de croiser un élèves de sang de moldu portant haut et fort les couleurs de leurs racines. Si vous voulez mon avis, Poudlard à depuis le début tout fait à l'envers, l’un des plus grand directeur de cet école, qui été loin d'être quelqu'un de stupide à était beaucoup trop laxiste dans la sélection de ses élèves et c'est de là que tout les problèmes de cette école ont commencer..."

Enfoiré ! Il avait fait expré, à cou sur ! Dés qu'il avais appris mon statue de sang il c'était montré sous un autres jours, avec un humour pire que déplacer. Il était mon professeur, âgé de quelques années seulement de plus que moi, mais dans la hiérarchie je me devais d'écouter et de ne rien dire. Depuis quelques semaines je me forcer à sourire à la moindre remarque d'humour noir m'étant adresser en classe ou en suivie spécialiser, pour finir, cette enfoiré avait aussi été designer comme mon maître d'étude pendant les deux ans qui m'attendais dans cet université. Aujourd'hui chaque élèves de la promotion devait entré sur le terrain et assisté à une conférence pour prendre le maximum d'information, savoir en faire ressortir l'ironie caché derrière un message bien précis tel un journaliste le ferrais. Bien évidement personne n'avais choisi le sujet de la conférence où nous devions être envoyer. C'est comme cela que je m'étais retrouvé dans une petite ville au sud de l'Ireland à écouter un sorcier d'une trentaine d'année à penne, débattre sur le pour et le contre de l'étude des moldu dans une école pour sorcier. C'était ridicule d'écouter quelqu'un parler d'une époque qu'il n'avais pas connu ! Son discourt était truffer de mensonge qu'il essayer et visiblement arriver à faire avaler aux personnes présente. Tellement ridicule que j'en interrompis ma plume à papotte dans la rédaction des paroles de ce menteur. Quand la conférence pris fin je fut le premier à me lever et à transplaner sous une foule de regard interrogateur.

En quelques seconde j'était de retour à Londres, ayant transplaner dans une ruelle non loin de chez moi, j'eu la chance d'échapper à l'averse qui ce préparer. En retrouvent la maison, j'avais l'impression de me sentir en sécurité, elle en dégager une tel atmosphère chaleureuse et rassurante qu'il était difficile de ne pas ce sentir chez sois en arrivent. Un thé, j'avais besoin d'un bon thé chaud ! Tout prenant ma baguette pour ensorceler la tellière je me remis à penser à mon professeur. Le Professeur Queen, j'ignorer encore si il était au courant ou non de mon homosexualité et du fait que je vive avec un homme. Gavried. Mon amis, mon fantasme, mon amant et aujourd'hui colocataire. Jamais je n'aurais imaginer me retrouver à vivre sous le même toit que lui, pensent que notre amitié ambiguë s'arrêterai peu après notre remise de diplôme. Pourtant aujourd'hui, après quelques mois à vivre avec lui, je ne m'étais jamais senti aussi bien qu'en rentrent chez sois. Et depuis peu l'idée me trotter dans la tête de faire sortir Gavried, les boites de nuit Londonienne étais des endroit bien décaler de la réalité, même pour un sorcier. J'avais envie de lui faire découvrir ce monde que je connais si bien.

Tout en essayent d'imaginer un quelconque projet pour notre soirée ce dernier pénétra dans la maison,  

- Aaron ! J'suis rentré !

C'était tellement plaisant d'entendre cette phrase, cette phrase de la personne qu'on attend, cette personne qui vie à nos côté. Bien que notre colocation sois baser sur le fais des études, Gavried et moi menions quand même chaque un de notre côté notre petite vie, c'était ça qui était beau là dedans.

- Passé une bonne journée ?

Je laissa échapper un léger soupir, j'avais passer une vrais journée de merde.

- Il est difficile de garder son calme en écoutent un abrutie parler d'un sois disant statue de sang qui lui est inconnu, donner son point de vue sur quelques chose qu'il ne connais pas et parler d'une époque où il ce trouver encore dans les parties génitales de son géniteur ! Mais je suis quand même rester pendant toute la conférence, je suis en progrès tu ne trouve pas ?

Tout en m'écoutent je déploya un sourire, j'aimer raconter mes journée à Gavried quand nous rentrions le soir, c'est très plaisent d'avoir quelqu'un à qui ont peu tout raconter dans les moindres détailles quoi qu'il arriver. Je le regarda un instant passer la mains dans ses cheveux humide qui me fit comprendre que lui n'avais pas échapper à la pluie.

- Qu'est-ce que tu envisages pour la soirée ? On retourne affronter les éléments ou on reste au sec ?

De nouveau je continua de sourire, je commençais réellement à réaliser que notre nouveau mode de vie n'avais plus rien avoir avec Poudlard et son règlement strict, aujourd'hui tout nous était grand ouvert et je compter bien en faire profiter mon ami.

- Hm, en fait j'avais une bien meilleur idée, mais pour ça il faut que tu t'habille ! Non que ton corps ne me déplaise, loin de là, mais la où nous allons il vaut mieux être habiller si tu veux mon avis. Je te laisse une petite heure pour te faire tout beau mon chou.

Je laissa le thé bouillir sur place et pris le chemin de ma chambre pour me préparer à mon tour, en passant devant mon colocataire je passa mon bras autour de sa taille et en caressa son torse musclé avant de partir en rigolant. Ma bonne humeur m'étais revenu, une bonne humeur très plaisante !


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'est-ce qu'on fait ce soir ? [Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» QUE FAIT L'ETAT?
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: Archives :: Saison 2-