Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eirwen Grimm

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2013

MessageSujet: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Ven 18 Avr - 2:20



Eirwen Grimm
« On m'appelle Wendy. Mais pas Wendy tout court. Wendy-la-Pleurnicharde, Wendy-la-chieuse, Wendy-la-chialeuse... »



who i am

Nom : Grimm ; Prénom Eirwen ; Âge : 14 ans;Date de naissance: 4 décembre 2008; Années d'études : 4 eme année; Pureté de sang Pur; Baguette magique: Figuier, 22 centimètre, souple avec un cheveux de vélane (Sorën, la plus cruelle des Vélane de sa famille);


Caractère

« __Dites, les gars. Vous pensez quoi de Grimm ? »

Simon et James, mes colocataires et anciens camarade de chambre à l'école avaient levés sur moi des yeux vagues et remplis de doutes. Nous avions quitté l'école depuis quelques mois et partagions la même université . Le sujet Grimm n'était pas très en vogue. C'est Simon qui à réagis le premier.

« __C'est une maladie rependue, mais si comme je le crois tu parles de Wendy-la-chialeuse, alors j'en sais rien. C'est une pauvre fille, mais d'un autre côté elle fait pas grand chose pour s'intégrer. »

Il existait actuellement deux autres membres de cette famille dans notre université. Ils étaient plus vieux. Brivaël Grimm et son cousin Viniavius Nott. Mais moi je parlais de ...

« __Et puis même, depuis quand tu t’intéresses à elle toi ? »
« __J'ai lu son journal intime. » j'ai lâché comme une bombe. Ils m'ont répondu d'une seule voix :
« __Tu as quoi ?! »
« __L'année dernière je l'ai trouvé un jour dans la salle commune et je l'ai lu. »

Son prénom c'était Eirwen, mais tout le monde l’appelait Wendy. Sois-disant parce que c'était plus simple à prononcer mais c'était faux. S'ils l'appelaient comme ça c'était par pure méchanceté, pour la priver de toute identité. Toute l'école la maltraitait et lui faisait des plaisanteries purement méchantes. Pas pour rire, tout le monde s'acharnait sur elle. Je n'ai jamais vraiment sus pourquoi. Probablement à cause de sa famille dans un premier temps et ensuite parce qu'elle ne savait pas se défendre. Elle n’essayait même pas. Elle affrontait la situation avec une telle fatalité que j'aurais pu en vomir. Eirwen laissait les autres lui faire ce qu'ils voulaient. Qu'ils l'agressent physiquement ou se contentent de lui jeter des injures ignobles à la figure, elle laissait passer l'orage et rasait les mur le reste du temps. Elle se cachait pour pleurer le plus souvent, mais elle pleurait si souvent que ses yeux en gardaient des traces perpétuelles. Elle était trop sensible et si elle supportait tout ce qu'elle subissait c''était d'abord parce qu'elle pensait qu'elle le méritait et ensuite, parce qu'elle avait peur. Peur des représailles. Elle se défendaient quelques fois. Quant elle n'en pouvait plus mais alors tout le monde se liguait contre elle et les choses empiraient. Elle était terrifiée.

Elle était naturellement d'une timidité presque maladive et les brimades dont elle était quotidiennement la cible ne l'aidaient pas. Les gens la traitaient de squelette et de planche à pain, mais Eirwen était tellement anxieuse qu'elle n'arrivait pas à manger, elle avait si peu confiance en elle qu'elle se cachait toujours sous des robes informes et trop grandes, ne coupait pas ses trop longs cheveux et s'en servaient comme d'un dernier refuge. Elle tirait toujours sur les manches de ses pulls et bafouillait sous la pression. Les autres disaient qu'elle était stupide, mais c'était faux les classements de l'école étaient très clairs sur le sujet : elle était toujours dans une bonne moyenne hormis en métamorphose et en sortilèges ou elle se classait parmi les meilleurs de son année. En cours lorsqu'elle levait la main pour répondre à une question on la traitait de lèche-botte, de bêcheuse et tout le monde s'arrangeait pour la faire bafouiller, lorsqu'elle demandait une explication on disait qu'elle était une imbécile finie et avec le temps elle avait fini par se murer dans le silence. Au bout d'un moment , même les professeur on commencé à croire qu'elle était devenue muette, qu'elle avait subit un choc, n'importe quoi mais qu'elle avait perdu la voix tant elle se bornait à ne plus parler.

C'était une enfant discrète, négligée, introvertie et taciturne. Mais Eirwen écoutait en silence ce que les gens disaient quant elle pensais qu'elle n'était pas là. Elle devait savoir des choses sur les autres élèves que même leurs propres parents ignoraient. Les gens disaient qu'elle était folle, vraiment dingue. Je ne sais pas  pourquoi ils le disaient, mais il était clair que Eirwen Grimm cachait quelque chose de dangereux en elle. Une fois une fille qui lui faisait du mal est tombée dans les escaliers. Personne n'as jamais sus comment, mais moi j'étais là  et elle aussi.  Elle affichait un sourire tellement carnassier et un regard si profondément violent que j'ai crus qu'elle allait se jeter sur la blessée et lui dévorer le visage. Il y à quelque chose d'autre quelque part enfouis en elle et j'ai la sensation que le jour ou elle ne supportera plus les mauvais traitements qu'on lui inflige, il y aurai un drame. Je sais aussi qu'elle ressent très bien les choses, Eirwen est d'une perspicacité effroyable, mais elle garde tout pour elle. En elle. Je pense que c'est une des personnes les plus courageuse de cette école, parce que  contrairement à ce que tout le monde dit, elle est forte. Je ne vois pas comment elle pourrait vivre comme ça. Fragile, émotive...mais elle fait preuve d'une telle détermination ! Je n'ai jamais levé la main sur elle, mais je suis autant coupable que les autres parce que je n'ai jamais rien fait pour lui venir en aide. Je ne pense pas qu'elle été une mauvaise personne je pense même qu'elle était une gosse à adorable, naïve et délicate. Mais tellement brimée qu'elle n'osait plus respirer.


Description physique


« Comme j'aimerais que ma petite fille soit blanche comme la neige, aussi rouge que le sang et aussi noire que ce montant de fenêtre en ébène ! » ▬ Blanche-Neige, contes de Grimm.

C'est sans doutes pour l'ironie de la chose, n'est-ce pas ? Mais tout le monde connaît la suite de l'histoire. La reine de ce pays lointain qui met au monde une petite fille à la peau blanche que la neige la plus pure, aux lèvres rouges comme le sang et aux cheveux noirs comme l'ébène. Lorsque Judith Beurk avait épousé Ganaël Grimm elle avait espéré tomber rapidement enceinte mais il la touchait à peine. Lorsque cela arriva , elle espéra avoir un fils. Un fils aussi blond que son père et sa grand-mère. Un fils avec les yeux aussi noirs que son beau père, mais tellement captivant. Un fils qui serait fort et sportif comme son neveux Viniavus.

Mais, ce quatre décembre là, elle mit au monde une petite fille. Une minuscule petite fille à la peau d'une blancheur presque terrifiante, lumineuse. Une petite fille aux cheveux bruns, un brun intense, presque noirs. Une fragile petite fille aux yeux d'un bleu presque translucide et à la bouche rouge. Et sa belle-mère avait rigolé de tout son cœur en regardant cette petite princesse. Parce qu'elle en était une dans son cœur ; une petite princesse. Et Ganaël avait demandé à son neveux Viniavus de choisir le prénom de sa cousine. Il avait choisis Eirwen. Blanche-Neige, comme la princesse du conte de Grimm. Et au regard que son époux posait sur leur petite, Judith se demanda si elle ne devait pas effectivement lui arracher le cœur. Son sang de vélane en avait fait un bébé à la beauté surnaturelle et très vite une ravissante petite fille. Une petite fille à la grâce hypnotisant, qui semblait danser quand elle marchait. Un sourire superbe et des beaux yeux si clairs, ourlés de cils noirs, épais comme ceux d'une poupée. Son visage était d'une rare symétrie et elle avait le rire le plus mélodieux qu'il lui avait été donné d'entendre. Une voix comme une caresse, le regard vif. Elle avait été un bébé minuscule et elle n'avait jamais été très grande par la suite. Elle rayonnait de quelque chose. Une rare pureté, une grande douceur.

C'était une petite fille.

Alors elle l'avait détestée et elle l'avait rejetée de plus en plus, brisant quelque chose dans son petit cœur. Et elle s'était rendu compte que sa fille avait peur d'elle. À raison probablement. Lorsqu'elle était entrée à Poudlard elle avait rapidement été la cible des méchancetés de ses camarades et Judith enfonçait le couteau dans la plaie. Et l'éclat d'Eirwen s'était ternie. Elle avait laissé pousser ses cheveux sombres pour se cacher derrière, sa démarche était hésitante, un peu courbée. Ses yeux si clairs rougis par ses perpétuelles crises de larmes, elle se cachait sous des robes trop grandes et bafouillait tout le temps lorsqu'elle ne gardait pas le silence. Elle paraissait deux fois plus petite que son mètre cinquante six et la peur et le stress l’empêchaient de manger ou la faisait souvent vomir alors son corps s'était amaigri pour atteindre le poids de quarante-trois kilos. On pouvait compter ses cotes à l’œil nu. Sa peau autrefois lumineuse paraissait terne, le teint maladif. Ses cheveux souvent emmêlés pendaient presque sans vie sur ses épaules et son dos. Ses petites mains arboraient des ongles court, rongés.

Mais Judith savait qu'elle possédait toujours ce sourire d'une rare beauté et ce visage aux traits dérangeant de beauté. Eirwen le cachait, Eirwen se cachait et semblait vouloir disparaître. bien fait répétait-elle en boucle.


C'est une histoire...

Je m'appelle Wendy. Mais pas Wendy tout court. Wendy-la-Pleurnicharde, Wendy-la-chieuse, Wendy-la-chialeuse...la fille la plus tarte de l'école. Parce que je pleure tout le temps. Les Gryffondor pensent que je ne suis pas à ma place dans cette école, les Serdaigle disent que je suis stupide, les Serpentard vont plus loin. Eux ils disent que je n'ai pas ma place dans ce monde tout simplement. Même les Poufsouffle me bousculent. Je suis en quatrième année pourtant les première année me poussent dans les couloirs.  Pourquoi, sont-ils comme ça avec moi ? Je ne leur ai rien fait. Juste avec moi. C'est facile de se moquer de la petite Wendy. Mais ils ne savent pas ce que je ressens. Je pleure parce que je suis fatiguée. Parce que je ne supporte plus ni ce qu'ils me font subir, ni la pression que je ressent. C'est là. Tout au font de moi. Tu sais ? Comme une petite voix sournoise qui dit que je devrais leur faire autant de mal qu'ils m'en font. Que j'en suis capable. Mais c'est faux.  Pearl Whenham de Serpentard m'a dit tout à l'heure que si je pouvais mourir dans la nuit  ça serait un soulagement général. Tout le monde se fiche de Wendy-la-chialeuse. Sauf qu'en  fait, je m'appelle Eirwen. Eirwen Grimm, et je suis probablement plus à ma place dans ce monde que Whenham le sera jamais. Tout le monde pourra vérifier,mon sang est absolument pur. Pas le sien. Mais personne ne se moque de Pearl. Parce qu'elle est jolie. J'ai pas demandé à naître comme ça. Petite, stupide et laide. Ils m'ont appelée Wendy en première année. Parce que mon prénom est beaucoup trop français pour leur palais délicat. Ils se trompent , mon prénom n'est pas français. Et ils ne savent rien. Ils ne veulent rien savoir et je n'ai pas envie de leur expliquer. Pourquoi faire. Ils s'en prennent à moi parce que je ne sais pas me défendre, j'ai toujours été surprotégée. Dans mon enfance ma grand-mère ne cessait de me répéter que  j'étais une enfant merveilleuse, intelligente, que j'étais parfaite. Elle me servait tout sur un plateau en or et elle disait que ma mère ne méritait pas d'avoir le droit de poser ses yeux sur moi.

Il paraît que toutes les mères aiment leurs enfants, c'est un mensonge. Ma mère ne m'aime pas beaucoup. En vérité on peu même dire qu'elle me déteste depuis qu'elle m'as donné le jour. Elle ne m'aime pas parce que je suis la fille de son mari et qu'elle est amoureuse de lui. Amoureuse de lui qui en aime une autre depuis trop longtemps. Il n'as jamais dit qui était cette femme. Et personne à cherché à savoir, mais mère dit qu'elle espère qu'elle brûle en enfer.  Père ne la regarde pas. Il n'y a que deux femmes dans sa vie. Moi sa fille, et Grand-mère. Sa mère à lui. Quant à son épouse, s'il la respecte, elle à cessé d'exister avec ma naissance. C'est pour ça qu'elle ne m'aime pas. C'est ce que Grand-mère dit. Qu'elle est jalouse. Je pense que d'une certaine manière c'est ainsi que les choses sont écrites à l'avance. Il y a des gens qui naissent et qui sont entourés d'amour, alors en échange il doit y en avoir qui ne sont pas nés pour ça. J'existe simplement parce qu'il fallait rééquilibrer la balance. C'est Glen Clarkson qui m'as dit ça l'autre jour. C'est un quatrième année de Pouffsouffle.

Il à dit que ma famille avait fait des choses horribles par le passé sans jamais en être inquiétée et que désormais il fallait que quelqu'un paie pour ça. Alors ce quelqu'un c'est Wendy-la-Chialeuse. Ça n'est peut-être pas évident comme ça, mais il à raison. Il n'y as pas de héros dans ma famille. Les Grimm ont toujours été très impliqués dans la lutte pour la suprématie du sang et l’annihilation des moldus et sorciers nés de ces derniers. Personne ne s'en cache chez moi, à l'époque ils étaient des pro Sang-purs, on été de fervent militants de la cause sacrée de la domination des familles les plus pures, par la suite et encore maintenant ils sont des néo Sang-purs militants toujours pour la cause. Grand-mère et Grand-père étaient célèbres en leurs temps à Poudlard. Pas pour les mêmes raison que James Potter ou Lily Evans. Célèbres parce qu'ils faisaient partie de cette petite caste de Princes de l'école dont personne ne voulait s'attirer les foudres mais dont le nombre de personne qui étaient entrées dans leurs bonnes grâces se comptaient sur les doigts d'une seule main. Elanora Grimm et Kerwan Nott. A eux s'ajoutaient les frères Lestrange, le jeune Séverus Rogue, le second fils des Black...ils brutalisaient tout un chacun sans distinction de rang, de sang. Toute personne qui n'entrait pas dans tous les critères qu'ils se fixaient étaient de potentielles cibles. Personne n'était à l’abri. Elanora Grimm a fait un mal à peine croyable autour d'elle et il est encore des gens qui en souffrent.  Les petits enfants de ceux-là se vengent sur moi au nom de leur honneur souillé. Au nom de la croyance populaire qui dit « œil pour œil, dent pour dent. ». C'est exactement ça. Précisément. Je sers à équilibrer la balance . Il en faut bien. Naturellement qu'il en faut.

Mais les gens ne savent pas toute l'histoire. Ils ne savent pas que ma famille n'as jamais été impliquée dans les événements de cette guerre terrible. Ils ne savent pas que personne chez moi ne porte cette marque, qu'il jugent  d'une infâme et d'une ignoble soumission. Les Grimm n'ont jamais eu de maître. Comme moi je le fait, beaucoup des membres de la famille ont écrit un journal intime, des mémoires...j'ai trouvé un jour alors que je me cachait pour pas que Mère ne me trouve pas celui de Nora Grimm. Elle à toujours refusée d'être mêlée de près ou de loin aux manigance de V-...de...du sei...De Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Elle l'y traite même de Sordide petit rejeton d'une garce de cracmolle et d'un immonde moldu.. une infamie. Quelque chose qui n'aurais jamais du être Avec un sang aussi souillé que le sien pas étonnant qu'il soit complètement fou. Parce qu'elle s'était renseignée à l'époque. Elle n'as jamais pu trouver le moindre petit sang pur au nom de Jedusor. Elle n'as jamais fait confiance à personne dont elle ne pouvait étudier la généalogie.  Mes parents n'étaient pas des  mangemorts et ils n'ont jamais rien cautionné de ce qui se faisait. Ils ne sont pas intervenu et ils se sont encore enrichis sur le dos de la guerre. C'est tout. C'est tout ce dont ils sont coupable. D'avoir été des Pro-sang-pur et d'avoir profité de la guerre.  Alors c'est moi qui dois payer les pots cassés. Les gens disent que je suis aussi moche que l'âme de cette femme. Mais ils ne connaissent pas Grand-maman comme moi je la connais. Ils ne savent rien. Je sais que je mérite ce qu'il m'arrive. Je le sais. Et de toutes les façons qu'est-ce que je peu faire contre ça ? Parfois j'aimerai juste m'endormir et ne jamais me réveiller. Mais ça leur ferai trop plaisir que ça arrive. Je ne veux pas leur faire plaisir.

C'est pas parce que je sais que je mérite tout ça que je n'en souffre pas et que je suis d'accord avec ça. Je les déteste tous autant qu'ils sont. Tous. Mais même moi parfois je ne supporte plus. L'autre jour j'ai craqué. J'ai craché sur Peter Webstore et il m'a jeté un sort qui m'as écorché le visage, il à juré que la prochaine fois il viserai mon coup pour me saigner comme un porc et surtout, comme ça je ne pourrais pas pleurer. Oui je pleure tout le temps ! Et je vous emmerde. L'autre jour j'étais à l'infirmerie et l'infirmière à laissée la porte de la pharmacie ouverte alors je suis entrée dedans et je me suis dit que peut-être si j'avalais un maximum des potions qui sont là ...Mais j'ai trop peur pour ça. Oui j'ai peur. Je ne veux pas mourir. Parfois si, c'est vrai. Mais pas toujours. Et d'ailleurs je ne veux pas leur faire plaisir. À aucun d'entre eux. Alors j'attends. Il ne me reste que trois ans à passer dans cette école et après je serai libre. Une fois que j'aurais quitter cet endroit j'irai quelque part très loin où personne ne me connaîtra et où je pourrais être autre chose que Wendy-la-Pleurnicharde. Quelque part où le fait que je sois si petite, stupide et laide n'aura pas le moindre sens. Je ne sais pas si un tel endroit existe Pearl Whenham m'as dit une fois que le monde était remplis de gens fort-comme elle-qui n'existaient que pour rappeler aux insectes-comme moi, par extension- ou se trouve leur place. « Sous ma chaussure » a-t-elle ajouté en riant. Un rire un peu aigu. Celui qu'elle fait toujours quand elle me parle. Il me transperce les tympans. Mais je ne dis rien. Non je ne dis rien parce que c'est plus facile.

Hier Enola Philips a dit à tout le monde que j'étais amoureuse de Morgan Pittsbugh depuis le début de l'année dernière. Je suis désolée pour lui. C'est honteux que Wendy-la-chieuse soit amoureuse de lui. Vraiment. Pourtant Morgan était pas méchant avec moi. Une fois l'année dernière il m'as aidée à retrouver les affaires que d'autres élèves m'avaient prises pour les cacher. Et il ne m'as jamais bousculée. Mais hier, il s'est moqué de moi et j'ai pleuré. « -Regardez ! Wendy-la-chialeuse pleure encore ! » et parmi la liste longue de toutes les insultes et de mes nombreux défaut il à été rajouté « -Toutes façon Wendy tu es tellement moche et bête que personne voudra jamais être ton petit ami, et toutes façon tu mourra jeune parce que personne ne t'aime. Même pas ta mère. » Alors je suis partie en courant et je me suis enfermée dans les toilettes du troisième étage. Avec Mimi-Geignarde. Pour pleurer. J'aime bien Mimi c'est un fantôme mais elle, elle comprend ce que je ressent. Parce qu'elle était comme moi. Elle m'as dit que si je mourrais, elle voulait bien partager ses toilettes avec moi. Mimi est la seule qui sois gentille avec moi. Je suis contente que personne ne sache que je suis amie avec Mimi. Sinon ils diraient que la preuve que je dois mourir c'est que justement mes seuls amis sont des morts. C'est vrai. Mais c'est pas de ma faute. Marisa Brent dit que c'est de ma faute, parce que je me laisse faire et que je cherche à ce qu'on m'embête comme ça, mais elle n'est pas à ma place, parce que sinon elle saurai que personne ne veux ce genre de chose. D'ailleurs elle se permet de prendre un air pince-sans -rire  avec moi parce qu'elle sort avec Adrew je-sais-plus-qui qui joue dans notre équipe de Quidditch. Mais elle oublie qu'à part lui personne ne lui parle vraiment et que -d'ailleurs- s'il la laissait tomber : elle se retrouverai dans la même situation que moi. C'est pour cette raison qu'elle est si méchante avec moi. Parce qu'elle à peur d'être comme moi.

Heureusement que le Week-end prochain c'est une sortie à pré-au-lard. Comme ça je serais tranquille, au château quand ils seront tous sortis. J'ai l'autorisation, mais je n'y vais pas. Jamais. J'ai trop peur de ce qui pourrais m'arriver. Dans l'école au moins il y à les professeur pour intervenir. La-bas non. Personne. Je ne veux pas me retrouver seule avec eux. Parce qu'ils me font du mal mais aussi, parce que j'ai envie de leur en faire. Il ne faut pas. Je ne sais pas dire ce qu'il y à en moi. Mais il est manifeste que  ça existe. Les autres disent que je suis dingue , c'est peut-être vrai. C'est peut-être vrai. S'ils disent toutes ces choses tout le temps c'est qu'elles doivent êtres vraies. Elles le sont sans doutes. Ils disent que je tiens ça de ma famille, que la démence dois être congénitale. Que Nora Grimm était la pire, la pire d'entre tous. Que je lui ressemble en plus moche. Grand-maman est très belle.  Elle était très belle dans sa jeunesse et pas moins maintenant. C'est pour ça que les gens excusent sa méchanceté. Je pense juste qu'elle leur fait peur. Parce qu'elle est assez belle pour leur faire oublier qu'ils la détestent. Moi, on me laissera mourir seule dans un coin.  

S'ils savaient tout ce que je sais sur eux. Parce personne ne fait à attention à ce que Wendy-la-chialeuse peut entendre. Pourtant c'est tout ce que je peu faire. Observer en silence et c'est pour ça que je les déteste. Parce qu'ils sont haïssables. Parce que eux ils sont loin d'êtres aussi bien qu'ils disent.

Lors de la première sortie à Pré-au-lard en première année j'ai pris mon courage à deux mains et je suis sortie aussi. J'avais reçu une lettre de mon cousin Viniavius.  Viniavus venait d'entrer à l'université et il avait dit qu'il profiterai de ce week-end pour prendre de mes nouvelles en personne. Viniavius est le fils du frère de mon père et lui, porte le nom des Nott. Il fait partie des gens dans la famille qui on fait de moi ce que je suis. Il m'as toujours surprotégée, couverte de cadeaux...nous nous sommes retrouvés à pré-au-lard. Mais avant que j'ai pu l'atteindre quelqu'un m'as poussée et je suis tombée sur Garance Duroy. J'ai cogné ma tête en tombant et j'ai saigné. Je crois que ça à taché sa robe mais je ne suis pas sure. J'étais un peu sonnée. Viniavius est arrivé en courant presque, avec un sort que j'ai jamais retenu il à guéri ma plaie. Il n'as calculé personne d'autre moi. Garance à dit que j'avais salli ses vêtement avec ma maladresse douteuse. « - Tu devrais être honorée, Notre sang -contrairement au tien- est d'une propreté irréprochable. Il n'est en rien salissant. » c'est Viniavius qui à dit ça. Pas moi. Moi j'aurais jamais pu et d'ailleurs je pleurais déjà. J'ai toujours admiré Viniavius. Lui il ressemble beaucoup à notre Grand-mère. À mon père aussi. Il à les cheveux très clairs et les même yeux que moi. Mais lui...lui il à tout prit de toutes les vélanes qui sont mêlées à notre famille.  Il  est très beau. Tellement que c'est presque impossible de s'opposer  lui. Parce qu'on oublie tout. Tout. J'aurais adoré pouvoir répondre comme lui. Être moitié forte comme lui.

Après ça Garance à raconté à tout le monde que je couchais avec des hommes adultes. Que j'étais une traînée. Cette période là à été de loin la pire de ma scolarité. C'était même pire que maintenant. Il à fallut que les professeurs interviennent. Mais je crois que Garance était juste tombée sous le charme de Viniavius. Un jour, elle m'as demandé devant toute la salle commune si j'allais le revoir. Alors j'ai pris mon courage à deux mains. Je lui ai répondu que oui, parce que c'était mon cousin et que d'ailleurs il allait bientôt se marier avec une fille très bien. Que c'était pour me dire ça qu'il était venu.  Alors Garance est partie. Elle est partie en boudant. Et toute la salle c'est moquée d'elle. Elle me l'a fait payé tous les jours depuis.

Je suis pas toujours malheureuse. Pendant les vacances je rentre rarement chez moi. Je vais souvent en France avec mes cousins et mes grands-parents. Père nous rejoint. Pas mère. C'est tant mieux. Nous passons des jours et des jours au « Manoir d'Héloise » dans l'aile Nord du château, il y à un portrait de Marguerite de Lorraine quant elle avait mon âge. Je lui ressemble beaucoup quand je dégage mon visage. J'aime beaucoup ce tableau. Son fantôme-oui encore un mort qui m'aime bien-dit que je suis ravissante. Que je lui ressemble c'est vrai mais que j'ai  quelque chose de Sorën. Tu ne sais pas qui est Sorën, mais moi si. Moi je sais et ça suffit. Alors j'ai regardé son portrait. C'est là que je me suis rendue compte. J'ai pas les mêmes yeux que Grand-maman ou Viniavius. Mais les siens. Les siens à elle. Encore plus clairs. Presque translucides. J'ai les yeux de cette vélane pour la beauté de laquelle des hommes s’entre tuèrent. Mais ça, à l'école, personne peu le voir. Parce que personne ne vois Eirwen Grimm. Il n'y à que Wendy la pleurnicharde.


Derrière l'écran

 
Pseudo• Comme il vous plaira, mais j'aime assez bien "divine Altesse"..non ! pas taper !
Âge • devine !
Avatar • Lou Lesage
Comment as-tu découvert le forum? •Par moi-même ceci est un retour et la première fois..j'me souviens pas.
Avis sur le forum • toujours aussi positif je dois dire !
Code du règlement • Fruit des bois ?



fiche par romane de Artsoul


Dernière édition par Eirwen Grimm le Sam 19 Avr - 7:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lorcan L. Scamander

avatar
Messages : 985
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 27
Localisation : Noyé dans tes yeux.

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 22 ans.
Double-compte: Lysander & Lore Scam. / Apple Templewin / Lorcan Chess Hatefull
Travail/Etudes: Ecrivain - Psychiatre- clinicien

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Ven 18 Avr - 3:45

J'ai ... Ricané durant toute cette fiche; je ne sais pas si c'est une attitude très normale.
M'enfin. Je te souhaite la bienvenue, petite Grimm.
Revenir en haut Aller en bas
Gavried N. Foil
♦ Faculté de Politique ♦
avatar
Messages : 183
Date d'inscription : 13/01/2013

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Ven 18 Avr - 4:09

Oh, Eirwen, ma douce <3
Ça fait plaisir de te voir ici, réellement.

Mais je proteste. Lilian ne brûle pas dans les flammes de l'enfer. Ça va pas, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Lily L. Potter

avatar
Messages : 2981
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 23

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 14 ans.
Double-compte: Nienna Selwyn.
Travail/Etudes: Quatrième année.

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Ven 18 Avr - 12:35

Un immense bonjour et un gros bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
http://newhysteria.tumblr.com/
Laila Clennam

avatar
Messages : 2844
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 22

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: Matthias et Margaret
Travail/Etudes: 6e année Poudlard

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Ven 18 Avr - 13:47

Bon retour :)
Est-ce que j'ai le droit de me sentir l'âme un peu lourde après avoir lu ta ténébreuse présentation? ^-^ Sans blagues, elle est superbe, comme à ton habitude. Mais ouf, ton personnage a une triste histoire !

Bonne chance pour la continuation. Note bien que tu ne seras pas nécessairement répartie à Poufsouffle, malgré ton ancienne appartenance Wink

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Romain P. Lesage
♦ Faculté d'Art et de Lettres ♦
avatar
Messages : 261
Date d'inscription : 17/11/2012

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 19 ans
Double-compte: Artémis - Pearl
Travail/Etudes: Etudiant

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Ven 18 Avr - 14:52

Heyyyy!

J'adore ton personnage... J'ai déjà des idées de liens... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eirwen Grimm

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 20/10/2013

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Sam 19 Avr - 7:18

Merci à vous tous pour votre chouette re-acceuil x)

J'en profite pour Uper, parce que j'ai terminé ♥
Revenir en haut Aller en bas
Laila Clennam

avatar
Messages : 2844
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 22

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 17 ans
Double-compte: Matthias et Margaret
Travail/Etudes: 6e année Poudlard

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Sam 19 Avr - 15:10

Bienvenue chez les
Serdaigles


Tu peux désormais aller  réserver ton Avatar.
Si tu ne veux pas être perdue va aussi te créer une fiche de Lien & un répertoire de Rp.
Je rajoute 5 Points pour ta maison.
Bonne continuation à toi, & bon jeux.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Éléane I. Greengrass
♦ Faculté de Politique ♦
avatar
Messages : 258
Date d'inscription : 08/12/2013

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 19
Double-compte: Elada L. Enatari
Travail/Etudes: étudiante en deuxième année de politique

MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   Sam 19 Avr - 17:05

Ouh, une compagne de salle commune pour Elada ! Very Happy Je suis très heureuse d'avoir lu ta présentation, même si désormais, j'ai également l'âme un peu lourde. Ton personnage me semble fort intéressant, j'ai hâte d'écrire avec toi =)

Alors, même si ne nous connaissions pas encore vraiment, re-bienvenue parmi-nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout le monde veux tirer sur les couettes de Wendy ▬ Eirwen Grimm [Terminé]
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: La cérémonie de répartition :: Présentations validées-