Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La dance de l'homme saoul [Manoir Malefoy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scorpius Malefoy

avatar
Messages : 684
Date d'inscription : 17/07/2012
Age : 22

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 16 ans
Double-compte: Aaron Moore
Travail/Etudes:

MessageSujet: La dance de l'homme saoul [Manoir Malefoy]   Mer 28 Aoû - 18:34

La sensation de la chair meurtri, défigurer, souillé par l'encre pur de la magie noir. Les yeux clos je pouvais sentir chaque petite bosse passent de la peau au tatouage, dans le noir le plus total j'arriver à visualiser chaque petites partis touché, frôlé par mes doigts. Un long et doux frison me parcouru, presque chaleureux, dans le silence les plus totales, je contemplé les yeux fermer la marque des ténèbres inscrite jusqu'à l'os dans le bras de Lucius. Cette séance de méditation pris fin quand la voix de mon géniteur résonna dans ma tête jusqu'à en devenir réel.

" - Scorpius !"

Les yeux désormais ouvert je pu admirer pour de vrais la vision que je mettais fait dans ma tête de mes doigts passant lentement sur le corps allonger du serpents sortant du crâne. Je regarda Lucius quelques secondes tout en aquiécient d'un sourire, il avait raison. La magie noir, celle du mal le plus pur pouvais encore bel et bien existé. C'était tellement étrange de pouvoir ressentir une tel sensation rien qu'au toucher de cette marque de pouvoir.

" - Scorpius sort d'ici !"

Draco m'agrippa le bras pour me forcer à sortir de la pièce. Ce n'était pas la première fois qu'il arriver dans ces séance de "méditation" comme les appelle mon Grand père. Elles avaient débuté aux débuts de l'été quand entre deux crise de nerf Lucius m'avait supplié de toucher son avant bras souillé par la marque des ténèbres. L'idée me paru au dépars stupide, puis je me pris d'affection à toucher ce tatouage et peut à peut je me mis à passer plus de temps dans les cartier de mon grand père à comprendre la magie noir encré dans une parti du corps de Lucius.

" - Ecoute moi bien Scorpius, j'ignore ce qu'il à pu te dire..."

Draco s'emporta et me projeta violement contre le mur en pierre où ma tête ce cogna, ses pupilles sombre étaient devenu glaciale, comme la fois où Robert Skingre le journaliste d'un très prestigieux magazine sorcier avait réussis à avoir des informations sur notre "nouveau mode de vie d'un ex Mangemore" comme il l'avait appelé. Rarement mon père s'énerver comme cela sur moi, sauf en cas de très grosse conneries de ma par. Je chercha à me d'éffert de son étreinte mais son avant bras vient à ce coller sous mon cou et à me tenir sous pression de ça force, si bien que malgré mes effort, il avait une fois de plus le dessus et avant que j'essaye de répliquer le moindre mot il ce pencha à mon oreille et me dit d'un ton froid qui ce mêla à de l'inquiète que je détecta dans sa voix.

"- Nous ce somme pas seuls dans le manoir alors pour l'amour de dieux Scorpius arrête tes conneries !"

Pas seuls ? voilà quelques temps que nous n'avions reçut aucune visite autre que la famille Lestrange depuis le début de l'été et l'inquiète qui pouvais désormais ce lire sur le visage de mon père me montré bien que ce n'était pas Casiopée qui était ici.

"- Qui ?"

Pour toute réponse Draco m'attrapa par le colle de ma chemise et me foudroya du regard.

"- Tait-toi ! Fait profil bas et surtout ne pause pas de question."

Je m'apprétait à répondre qu'en le claquement de chaussure à talon de ma mère ce fit entendre sur le carrelage. Presque aussi tôt nos regard était fixer sur elle, enfin plutôt sur les personnes ce trouvent derrières elle. Des gens du ministère.
Je compris que trop tard pourquoi mon père était aussi inquiet, il était vraiment très rare de croiser des gens du ministère au manoir et encore moins des personnes n'ayant aucun rapport avec le secteur du poste de Draco.

Il me lâcha avant de tournais les talons pour rejoindre ces personne qui m'étaient pour les plus par d'entre eux inconnus. Il me lança un ultime regard noir avant de donner un cou de baguette qui ce suivi d'un claquement des portes de la pièce dans la quels ils avaient pénétrer. C'était étrange de voir des gens du ministère au Manoir, si étrange que cela réussi à me faire rejoindre ma chambre pour y récupérer mon ultime objet, ma baguette. Celle ci en ma possétion je voulu rejoindre l'aile droite du Manoir et essayais d'espionner cette réunions, mais un bruit de talon de femme sur le carrelage attira mon intention. Ce n'étais pas ma mère...
Revenir en haut Aller en bas
Pearl Smith

avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Dans la fumée de l'explosion...

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 27 ans
Double-compte: Artémis-Romain
Travail/Etudes: Trafiquante d'armes

MessageSujet: Re: La dance de l'homme saoul [Manoir Malefoy]   Jeu 29 Aoû - 10:06




~ La dance de l'homme saoul ~

« Bonjour Monsieur Malefoy. »
Le sourire aux lèvres je contemplais ce visage d’adolescent. Il n'y avait rien de plus amusant que de regarder la progéniture de ceux avec qui nous travaillions. Notre descendance n'étant ni plus ni moins qu'une partie de nous-mêmes c’était comme voir Drago Malefoy enfant bien que Scorpius ressemblât beaucoup à sa mère.
« Je pense que ni vous ni moi ne sommes habilités à resté ici. Votre père serait furieux de vous savoir à l'espionner tout comme il le serait si je venais à me faire voir aux yeux de ces gens. »
Le sourire aux lèvres j’étouffais un rire. Je risquais moi aussi ma peau en restant devant cette porte. J'étais rentré en douce, sans un bruit, ne passant même pas par la porte d'entrée. Je connaissais le souhait de discrétion absolue de Drago, alors je m'y tenais comme si ce fut un jeu.
« Une idée où nous pourrions nous cacher ? »

...
Quelques heures plus tôt.

« Monsieur Malefoy souhaite te voir. »
Relevant le regard de mes éprouvettes je retirais mes lunettes de protection puis mes gants en latex. Jun, me regardait d'un air surpris. En effet, je ne lui avais pas fait traverser la pièce d'un revers de main pour s'être introduit dans mon antre, comme à mon habitude. Je connaissais une période creuse. Pas la moindre invention en vue, toutes étaient terminées ou sur le point de l'être. Je manquais d'inventivité. Tout cela me coupait l'envie de tout. M'éloignant de la table de chimie, j'allais caresser Anastasia qui ronronnait sur son fauteuil en velours rose. Même elle, ne semblait pas dans son assiette.
« Quand? Où ? Comment ? »
Toujours avec le même air, Jun haussa les épaules et me fit signe de sortir du labo. Je lui emboîtais le pas, le laissant prendre Anastasia. Nous arrivions au petit salon dans lequel Vallas avait servi le thé. La chatte angora prit place sur mes genoux pendant que mon garde du corps secouait machinalement la tête de gauche à droite.
« Tu dois sortir de cette prison. Ne te laisse pas dépérir entre tes fioles et produits chimiques. »
Remuant mon thé que je venais de recouvrir d'un nuage de lait je restais silencieuse. Je croquais dans un petit gâteau à la confiture de fraise que je partageais avec Ana' puis considérais Jun.
« Le tout est de savoir quand pourrais-je y rentrer avec une idée valable. »
Expirant bruyamment Jun se posa à côté de moi. Il était rare de me voir ainsi, mais nous étions tous sujet à la mélancolie. Surement avais-je vécu trop de choses palpitantes d'un coup et que désormais je regrettais la fin de cette euphorie.
« Vas au manoir Malefoy. Peut-être que lui te donnera une idée. »
Souriant instantanément je me levais faisant sursauter Anastasia qui miaula de mécontentement.
« Tu as raison Jun ! »
Disparaissant d'un claquement de doigts j’atterrissais dans ma chambre où j'enfilais une robe pourpre ample et légère avec de jolies chaussures à talons noirs. Je me maquillais, coiffais très légèrement et j'étais prête en moins temps qu'il en fallait pour dire "ouf". Je décidais de voyager en balais volant si bien qu'en l'espace d'un petit quart d'heure je me posais dans le jardin de la propriété Malefoy. Il était facile pour moi de passer outre tous les dispositifs magiques étant l'une des principales créatrices de ces innovations. J'entrais donc facilement dans le manoir sans être vu et me dirigeais là où j'avais toujours été reçus. Sur mon chemin je croisais une tête blonde que je connaissais sous le nom de Scorpius Malefoy.




               
Revenir en haut Aller en bas
 

La dance de l'homme saoul [Manoir Malefoy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» william+liana ▬ « Ce que l'homme sobre a dans la tête, l'homme saoul l'a sur la langue. »
» Manoir Malefoy
» Reception au Manoir Malefoy
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: Archives :: Saison 2-