Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les lois ne sont faites que pour être transgressé. [Erin & Pearl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl Smith

avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Dans la fumée de l'explosion...

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 27 ans
Double-compte: Artémis-Romain
Travail/Etudes: Trafiquante d'armes

MessageSujet: Les lois ne sont faites que pour être transgressé. [Erin & Pearl]   Dim 28 Juil - 18:05





La grande horloge de son bureau venait de sonner onze heures et il était temps pour Pearl qu'elle se prépare à sortir. Cela faisait déjà plusieurs jours qu'elle préparait cette petite opération, une opération incroyablement simplifier par l’appât du gain. Le simple fait qu'elle donne son nom aurait déjà pu régler l'affaire, mais elle avait tenu à verser une contribution. Une contribution qui baissait de plus de la moitié l'argent qu'elle devait donner à l'état pour son important chiffre d'affaires de l'année. Cela faisait trois ans qu'elle était devenu l'une des plus importantes importatrices de fonds monétaire pour St mangouste. De l'argent illégalement gagné, non imposable, qui masquaient l'envers du décor.
Caressant Anastasia qui dormait sur ses genoux, depuis maintenant deux heures, elle regarda son téléphone portable avant de répondre à un message de Jun qui  lui annonçait que la voiture l'attendait devant le manoir. Un manoir de ville typiquement anglais, comme il y en avait peut encore dans Londres. Prenant Anastasia dans un bras et son portable et sac de l'autre, Pearl sortie de son bureau, longea le couloir orné de tableaux représentant chaque membre de l'entreprise, arriva dans l'entrée où son elfe de maison Vallas lui posa un manteau sur l'épaule et enfin passa le pas de la porte d'entrée. Sur le parvis, elle fut rejointe par Jun qui la débarrassa de son sac et manteau avant de lui ouvrir la porte arrière de la voiture aux vitres teintées et de la refermer lorsqu'elle se trouvait à l'intérieur. De nouveau la jolie chatte angora blanche se trouvait sur les genoux de sa maîtresse et se réinstalla comme précédemment. Jun quant à lui avait réajusté son rétroviseur intérieur pour croiser le regard de Pearl.
"Tu es sure de vouloir faire ça?"
Posant sa main droite sur la tête de son animal fétiche, Pearl afficha un sourire mesquin.
"Jun.... J'ai envie de faire ce que je suis sur le point de faire. On voit que tu ne sais pas très bien comment l'on se sent lorsque l'on est seul et rejeté."
Retirant le frein à main Jun secoua la tête. Il pensait encore une fois qu'elle était complètement immature. La voiture suivit l'aller de graviers blancs, s'arrêta devant le portail qui s'ouvrit automatiquement et disparut entre les maisons de ville et immeubles. L'entreprise se trouvait en quartiers moldu, ce qui faisait diminuer considérablement le risque d'une descente d'aurore. Il était en effet bien moins compliqué de berner la police moldu que sorcière.
Le trajet fut court et seul le ronronnement d'Anastasia se faisait entendre. Pearl regardait le paysage, préparant déjà son rôle. Aujourd'hui elle enfilerait le masque VIP. Vestimentairement parlant elle l'était déjà. Sa robe sortait tout juste d'un magasin haut couture, ses chaussures l'étaient tout autant et elle portait de magnifiques bijoux. Lorsque la berline se stoppa elle posa sur son nez une paire de lunette de soleil et écarta sa chatte de ses genoux. Jun n'eut guère le temps de lui ouvrir la portière, le directeur de l’hôpital l'avait fait pour lui. Sortant de la voiture et le remerciant Pearl lui emboîta le pas et pénétra la première dans le hall d’accueil. Elle salua une dizaine de personnes, personnelle comme malade et fut conduite dans le bureau du directeur.
«J'espère que notre engagement tient toujours. »
L'homme était stressé par la situation. Il suait à grosse goutte et était à l’affût du moindre problème. Pearl, plutôt compatissante, monta ses lunettes sur le haut de sa tête et affichait un joli sourire.
« Ne vous inquiétez pas. Si jamais vous rencontriez un problème, il vous suffirait de vous en référer au plan établi. Je suis certaine que vos experts n'auraient rien contre établir un faux diagnostique en vue d'améliorer considérablement leur mode de travail. »
D'un claquement de doigt Pearl avait fait apparaître un chèque déjà rempli sur le bureau. Le directeur s'en était saisi et l'avait immédiatement ranger.
« Merci mademoiselle Smith. »
Lui répondant d'un sourire, la brune se leva et sortit du bureau où devant l'attendait Jun. En garde du corps surentraîné il examinait d'un seul regard toutes les personnes qu'ils croisèrent. Les talons hauts de Pearl martelaient le sol d'un bruit sec faisant se retourner les quelques hommes qui avaient le courage d'affronter le regard noir Jun. L'hôpital était vaste, mais l'habitude de traversée ces couloirs avait donné à Pearl comme l'impression d'être la maîtresse des lieux. Elle était heureuse de jouer de nouveau avec l'interdit. Elle adorait le goût du danger policier. Elle se rapprochait ainsi de son enfance à parcourir le monde pour fuir la justice.
L'étage du service neurologique apparu sous leurs yeux et leur marche se fit plus rapide. Pourquoi faisait-elle cela ? Elle n'en savait trop rien. Erin lui était attachée. Pearl aimait la différence et tout comme Érin elle l'avait été. Toutes deux n'étaient pas semblables au reste de la population et c'est ce qui les rendait encore plus précieuses. Aux yeux de Pearl c'était comme un sauvetage, elle allait sauver cette pauvre jeune fille de parents peureux de la différence, tout comme Caul l'avait fait pour elle. Pearl avait ainsi changé complètement de vie à commencer par son prénom et nom. Elle avait été rebaptisé Pearl par un père qui ne l'était que de coeur et avait même pris son nom. Pas de véritable existence légale et un mode de vie qui l'était tout autant. La loi n'existait pas à ses yeux.
Enfin, ils arrivèrent devant la chambre en question. Toquant légèrement et poussant la porte, Pearl émit un long et fort " Hello!". Son premier geste fut de prendre Erin dans ses bras et de lui demander comment elle se portait.
« Dorénavant, tu auras le droit à de véritables vacances. » finit-elle par lui soufflée.  




               
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Les lois ne sont faites que pour être transgressé. [Erin & Pearl]   Lun 29 Juil - 4:05



Les lois ne sont faites que pour être transgressées

Du noir et du silence…
C’est ce qui a frappé Erin en se réveillant ce matin-là. Une obscurité opaque et une totale absence de bruit, il était trop tôt. Trop tôt pour que la machine soit déjà en marche, trop tôt pour que règne l’habituel va et vient des guérisseurs et des médicomages dans les couloirs, trop tôt pour que la timide lumière du soleil passe à travers les rideaux mal fermés de cette chambre et dévoile ainsi des murs nus de toutes décorations, de toutes photos faisant appel à une quelconque famille ou à de quelconques amis.
Cela arrivait souvent à la jeune fille,  se réveiller avant le monde comme si celui-ci s’était arrêté de tourner le temps d’une nuit. Le pire c’était ce sentiment d’extrême solitude qui l’envahissait durant ces quelques minutes.
Elle resta allongée encore quelques instants dans un lit d’hôpital, lui-même dans une chambre d’hôpital. Un lit qui au fil des années était devenu son lit, une chambre qui maintenant était la sienne, tout était là pour lui rappeler sa différence. Le jour commença à se lever et un rai lumineux vient percer la pénombre de la pièce, exposant ainsi au à la face de l’univers un espace des plus rudimentaires sans aucune touche qui apporterait un tant soit peu de joie de vivre et de gaieté, non rien de cela juste une nudité déconcertante.
En tournant la tête, son regard se posa sur un parchemin qui était posé sur une table de chevet, c’était une lettre qu’elle avait reçu la veille. Le plus drôle c’était la provenance de cette fameuse lettre, les personnes qui se cachaient derrière ces mots tracés à la plume, ses parents. Oui ses parents, ridicule, c’était tout simplement ridicule.

« Erin, tes résultats aux ASPIC nous sont parvenus et nous sommes fière de toi. Tu as très bien terminé ta scolarité à Poudard et ainsi nous aimerions ta mère et moi te voir revenir à la maison.
Il est peut-être temps de faire table rase des évènements qui se sont produits par le passé et de recommencer à vivre comme avant toi, ton frère et nous. Nous espérons sincèrement retrouver notre petite fille, et former de nouveau une belle famille.

Nous t’embrassons tendrement et n’oublie pas que tu restes notre fille,
Matthew et A.J Madow »

Un sourire sadique était aussitôt apparut sur ses lèvres. Erin avait passé sa soirée à délirer sur cette lettre et sur ce qu’elle disait, elle trouvait cela intensément risible. Ils avaient osé. Le plus épouvantable était les termes employés. « Fière de toi », « revenir à la maison », « table rase du passé » « recommencer » autant de mots qui n’avaient plus aucun sens pour la jeune fille. Peut-être qu’eux ils pouvaient oublier, mais pas elle. Il y en avait qui étaient durs à avaler, « Comme avant », mais plus rien ne serait jamais comme avant, étaient-ils si stupides pour croire à des choses pareils. « Retrouver  notre petite fille », c’est impossible, elle s’est perdue profondément, trop profondément,  abandonnée par des lâches. « Une belle famille », ils ne l’avaient jamais été alors comment pourraient-ils le devenir maintenant. Une femme faisait tâche dans leur soit disant famille et pour une fois ce n’était pas elle. Jamais plus elle ne voulait avoir affaire avec ces parents, ces faibles. Erin détestait sa mère, et cela n’était pas près de changer.

Encore ce matin, elle riait de leur pathétique, mais elle garderait la lettre, elle l’emmènerait avec elle quand elle partira tout à l’heure, juste pour se souvenir.
La jeune fille reposa la lettre sur la table à côté d’elle et se leva, aujourd’hui tout allait changer. A dieu Ste-Mangouste, à dieu cette ambiance de mort et sans regret surtout.
Elle avait passé le reste de la matinée à faire ses bagages. Maintenant terminées, elle n’attendait plus que Pearl.
Leur relation était pour ainsi dire étrange, il aurait semblé totalement impossible aux yeux d’un simple spectateur de comprendre quoique ce soit à ce qui les unissait. Bien que différentes les deux jeunes femmes avaient bien plus de points en commun qu’on ne pourrait l’imaginer.
Erin avait trouvé en Pearl toute l’attention et l’affection qu’elle avait tant refusée de sa mère, sans se l’être jamais avouée Pearl lui apportait tout ce dont elle avait toujours eu besoin et maintenant qu’elle y avait gouté elle ne voulait en aucun cas s’en séparer. Contrairement à son habitude,  la jeune fille n’avait rien à faire des origines Pearl, et elle, elle se fichait de ce qu’avait bien pu faire la patiente il y a quelques années. Le passé c’est le passé et c’est cela qu’Erin aimait chez Pearl, elle ne vous jugeait pas.
Lorsqu’on toqua à la porte, un large sourire éclaira le visage d’Erin, cette fois c’était un sourire vrai, un sourire que seules quelques rares personnes comme Pearl arrivait à lui arracher. L’étreinte de la jeune femme fut agréable, Erin n’était pas tellement habitué aux marques d’affections mais elle trouvait cela plaisant. Elle allait parfaitement bien, rien ne pourrait gâcher un jour comme celui-ci.

« Dorénavant, tu auras le droit à de véritables vacances. »

Oui, de vraies vacances, elle n’en avait jamais eu. Aussi loin qu’elle s’en souvient, elle a toujours passé les jours qui étaient censés être les meilleurs de l’année dans cette chambre miteuse.

« Je suis prête »

La jeune fille aimait Pearl vraiment et aujourd’hui encore plus.
Il est temps de prendre un nouveau départ.


fiche par holliday, sur bazzart ou artsoul. Reproduction complète ou partielle interdite
Revenir en haut Aller en bas
Pearl Smith

avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Dans la fumée de l'explosion...

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 27 ans
Double-compte: Artémis-Romain
Travail/Etudes: Trafiquante d'armes

MessageSujet: Re: Les lois ne sont faites que pour être transgressé. [Erin & Pearl]   Lun 29 Juil - 6:32



Pearl aimait les sourires et celui d'Erin encore plus. Le proverbe disait qu'après la tempête venait le beau temps et il avait raison. C'était ce temps si fatal à l'homme qui guérissait ses blessures. Pearl l'avait bien compris et était décidée à prendre du bon temps au grand dam de Jun. 27 ans c'était plutôt un âge où l'on se posait, où l'on voulait fonder une famille. Cela avait trotté dans l'esprit de Pearl, mais aujourd'hui elle voulait rattraper le temps passer dans son laboratoire. Il en était de même pour Erin. Du temps elle en avait perdu, dans cet hôpital. Elle n'avait pas pu profiter d'une véritable adolescence, l'après-école du moins. Les deux jeunes femmes avaient en commun cette haine parentale. Sans eux ils ne seraient sans doutes pas sur terre, mais sans eux Erin ne se retrouverait pas cloîtré dans une chambre d'hôpital, sans eux Pearl n'aurait pas été caché dans une maison au fin fond d'une campagne. Pearl n'avait pas pour objectif de se venger, elle avait déchiré cette période de sa vie en ne gardant que les bons souvenirs et elle espérait que ce serait pareil pour sa protégée.
« Je suis prête »
Pearl lui afficha un sourire et demanda à Jun de rentrer. Erin connaissait Jun de vue et d'après ce que Pearl lui avait raconté à son sujet. Il était facile de deviner qu'il était son garde du corps, mais pas le fait qu'ils vivaient ensemble depuis leur enfance. Très attachée à sa famille de substitution Pearl voulait qu'il en soit de même pour Erin. Ainsi ils choisissaient leur famille. Jun n'avait pas hésité à entrer et avait même un léger sourire. Lui, avait un syndrome de bipolarité légère ce qui amusé beaucoup Pearl. Elle l'observait changer de comportement mais aussi de style, ses cheveux avaient déjà pris toutes les couleurs les plus inimaginables, un jour il l'aimait l'autre il la détestait. Jun aimait Pearl, Pearl l'aimait également, mais comme une sœur. Jun avait passé une main dans les cheveux d'Erin pour lui dire bonjour, il n'était pas vraiment une personne émotive ou qui laissé voir ses émotions, avant de prendre les bagages.
« Bon, nous pouvons partir. Il te manque juste une petite chose. »
Plongeant sa main dans son sac, Pearl en sortie une seconde paire de lunette de soleil qu'elle mit à Erin avant de remettre les siennes sur son nez.
« Voilà une VIP de plus dans cet hôpital. »
Laissant échapper un rire Pearl sortie la première de la chambre et tous trois entamèrent tous les couloirs qui les séparaient de la sortie. Pearl n'aimait pas l'odeur qui planait autour d'eux. Un mélange de désinfectant, de résidu magique, de plantes médicinales, une odeur qui aurait même pu la rendre malade.
« Je vais enfin pouvoir te présenter Anastasia. »
La princesse Russe allait être heureuse de pouvoir profiter d'autres caresse que celles de sa maîtresse. Lorsqu'ils furent sorti Jun actionna l'ouverture à distance de la berline noire qui clignota et rangea les valises dans le coffre. Pearl avait ouvert une portière arrière et avait pris dans ses bras la grande dormeuse pour la montrer à Erin. Imperturbable, la chatte restait dans le monde des rêves et ronronnait.
Enfin, elles s'installèrent toutes trois sur la banquette arrière. Il restait un peu de temps avant l'heur du déjeuner.
«Y a-t-il une chose que tu souhaitais faire tout de suite après avoir quitté cet enfer ? »
Tout en caressant Anastasia Pearl regardait Erin.
« L'on peut faire tout ce que tu veux. »
Pearl aimait l'argent pour toutes les possibilités que cela offrait. Il était facile à dépenser comparé au temps qu'il avait fallu pour être gagné, mais pour la jeune patronne cela était un véritable passe-temps.




               
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les lois ne sont faites que pour être transgressé. [Erin & Pearl]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les lois ne sont faites que pour être transgressé. [Erin & Pearl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y'a des gens qui sont pas fait pour s'entendre ... [PV : Ethan Valtena]
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» • Elle est pour MOI ! • [PV]
» LIAM ≈ les règles sont faites pour être brisées.
» Les rumeurs sont faites pour être confirmées [Taténen/Destiny]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: Archives :: Saison 2-