Obscuro Momentum
Bienvenue à toi, intrépide futur membre ! Ou bien rebienvenue à toi, feuille de lotus préférée. Si tu es une feuille de lotus, connecte-toi. Si tu es un intrépide futur membre, explore le forum à ton aise ! Notes que si tu t'inscris, nous t'accueillerons avec les bras ouverts. Et si tu nous fais un élève à gryffondor ou à poufsouffle, nous te vénérerons encore plus parce que nous en avons besoins !



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jacob Dragonneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacob Dragonneau
♦ Faculté de Politique ♦
avatar
Messages : 1638
Date d'inscription : 04/05/2012

Carte Chocogrenouille
Âge du personnage: 18 ans
Double-compte:
Travail/Etudes:

MessageSujet: Jacob Dragonneau   Mar 22 Mai - 20:15


JACOB DRAGONNEAU
Prédéfini ou Inventé


©

©

©





Le personnage

Nom : Dragonneau ; PrénomJacob ; Âge : 17 ans ; Date de naissance: 8 juin 2005; Années d'études : 7ème ; Pureté de sang: Sang pur; Baguette magique: Sa baguette mesure 25 centimètre, elle est faites en bois de cyprès et elle contient un cheveux de sirène;


Physique :
Jacob est assez costaud et imposant. Le regard des autres se tournent vers lui bien souvent, comme pour marquer son approbation de peur de devoir l'affronter. Son allure bagarreur est accentuée par un air sombre la plupart du temps. Ses yeux noirs et pénétrant suffise la plupart du temps à forcer son entourage à se fixer à ses choix. Pourtant, il peut se montrer assez souriant et dévoiler ses dents blanches comme neige. Il ne veut évidemment pas l'avouer, mais il utilise de nombreux sortilèges et potions pour leur donner une telle apparence. La peau de Jacob se trouve être plutôt pâle puisqu'il n'arrive pas à bronzer qu'avec grande difficulté. De toute façon, dans la famille Dragonneau, il n'est pas bien vu de se préoccuper de son allure extérieur. Puis, comme les mariages sont arrangés, on n'a pas besoin de s'occuper de son physique. Pourtant, Jacob n'est pas vraiment d'accord avec cet ordre d'idée. Il veut se marier par amour, à condition que cette femme ait un statut de sang égale au sien.


Caractère :
Jacob a un caractère exécrable à cause de son passé exécrable. La vie stricte et sévère qui s'impose dans sa famille est certainement pour quelque chose dans son allure calme et obéissant. Cela ne l'empêche pourtant pas de se montrer parfois rieur et rebelle lorsqu'il n'est pas d'accord avec l'autorité (non pas parentale qu'il n'oserait renier) de l'école. Il a bien plus tendance à se tenir avec les personnes de sang pur parce qu'il est persuadé de leur supériorité, mais cela ne l'empêche pas d'avoir quelques amis de sang-mêlé voire même des nés moldus, ce qui est assez paradoxale. Il n'hésite pas à les défendre vivement car sa loyauté ne connaît pas de failles.
C'est aussi une élève studieux qui souhaite s'implanter dans la futur sorciété sorcière. Il a déjà tout son plan de carrière tracé, et son père qui est assez influent pourrait sûrement lui permettre de s'élever rapidement dans la hiérarchie du ministère de la magie. Ses plans sont assez clairs. Dans un premier temps, il espérerait obtenir une place en tant qu'auror, mais il voudrait rapidement s'implanter dans la politique. Il serait d'accord à la rigueur de diriger la prison d'Askaban ou de Nuremgard si cela pouvait lui permettre de se faire un nom dans le milieu. C'est donc un homme extrêmement ambitieux.
Le passé a démontré que Jacob était d'une grande maturité et d'une bravoure à toute épreuve. Il est toute fois assez influençable du côté de son opinion lorsque ce sont ses parents qui lui font part de la leur.
Jacob peut se montrer cynique et pessimiste en raison de sa grande différence: étant un loup-garou, il souffre beaucoup du regard de ses parents alors que c'est en sauvant son frère qu'il est devenu ainsi.
Jacob fait plus vieux que son âge physiquement à cause des épreuves qu'il a subit au cours de son existence.


L'Histoire
Minimum 30 lignes

Hélios sortit du Whisky pur feu en riant. Il avait enfin son garçon. Il embrassa sur le front Helena, sa jeune femme qui d'un air fatigué par l'effort resta plongé dans un mutisme inquiétant.

- Nous l’appellerons Jacob, indiqua Hélios en exécutant un pas de danse. C'était le nom de mon arrière grand-père. Je lui dois bien cela.

Cela faisait si longtemps qu'il attendait ce garçon. Il avait eut deux filles avant et on ne pouvait pas dire qu'ils entretenaient une relation particulièrement saine. La première le détestait peut-être plus que lui-même la haïssait. La deuxième était pathétique à toujours essayer de lui plaire... Pathétique. Hélios ne lui prêtait aucune attention. Deux filles. Pouvait-on imaginer pire comme aînées dans une famille de sang pur. Le sorcier avait enfin son héritier. Pour régner dans une telle demeure il fallait un homme. Le sexe faible serait incapable de diriger un tel royaume. Leur puissance, il la tenait de leur notoriété. Une femme ne comprendrait pas.

Cela faisait peu qu'il était sortit de la prison de Nuremgard et il avait déjà reprit son poste d'auror. Pour l'opinion publique, Hélios était la preuve vivante que l'on pouvait donner une seconde chance aux mangemorts... pauvres fous.

Le problème majeur résidait dans le fait qu'Harry Potter était lui-même un auror. Personnellement, Hélios ne pouvait pas le voir en peinture... Il démissionnerait le moment venu, dirigerait le département des sports et jeux puis après quelques temps il contrôlerait le département de coopération internationale. Mais pour l'heure, il l'ignorait.

C'est à l'âge de six ans que les pouvoirs de Jacob apparurent, ce qui était assez précoces pour un sorcier. La situation dans laquelle il exerça pour la première fois de la magie ne prête pas à rire. C'était durant l'été 2011 que le drame avait eut lieu.

La presse et la population sorcière s'insurgeait qu'Hélios prenne le chemin de la politique en devenant chef du département des sports et jeux alors qu'il avait fait un séjour de trois ans à Nuremgard. Comment pouvait-on faire confiance à ce point à cet ancien mangemort ?

C'était une nuit d'été. C'était en juillet. Le tragique évènement faisait suite à la colère de sorcier de sang-de-bourbe et de sang-mêlé. On ne pouvait pas laisser Hélios mener une telle vie, avec tant de bonheur. C'était la pleine lune et un sorcier d'humeur vengeresse qui était lycanthrope décida d'attendre au pied du manoir des Dragonneau. Lorsque sa métamorphose fut complète il fonça sur la porte du manoir et provoqua un grand bruit sourd. Ensuite il tourna autour de la maison. Hélios descendit pour voir ce qu'il se passait. Le bruit avait réveillé toute la maisonnée. Aujourd'hui encore il s'en veut d'avoir donné de telles directives à ses enfants. Il voulait les sauver. Avec sa femme, ils pouvaient repousser les forces obscures si elles étaient à l'intérieur. Il ne voulait cependant pas que Jacob, Artemis ou Philip soit mêlé à tout cela. Il leur ordonna de sortir à l'extérieur et de rentrer que lorsqu'il leur en ferait signe.

Et ce qui devait arriver arriva. La bête humaine flaira l'odeur fraîche de petits humains. Il fonça droit sur eux. C'est Jacob qui tenait son petit frère par la main, âgé de deux ans seulement. Artemis restait un peu en arrière. Le loup-garou les chargea. Jacob mit sa main devant et la créature fut propulsé en arrière. Le pauvre garçon poussa sa soeur et son frère un peu plus loin. Il se trouva face au gigantesque loup qui le mordit avec au bras gauche. Il en a toujours les cicatrices et il essaie de le cacher tant bien que mal. Il cria avec force sa douleur. Hélios arriva en courant.

- Que se... Avada Kedavra !

Le loup-garou tomba sur le sol, sans vie.

- Jacob... Jacob ! Ça va bien aller ! Ne perdez pas connaissance, je vous en pris !

Jacob tomba dans les pommes, le teint livide et la respiration irrégulière. Il fallut le transporter à Sainte-Mangouste. C'est sans doute cet acte qui conduisit Esther à se tourner vers ce milieu. Elle voulait, elle aussi, soigner ces pauvres personnes qui avaient été au mauvais endroit au mauvais moment face à une créature dangereuse.

La triste réalité est que la réalité est triste. C'est ce que Jacob apprit en se réveillant. Il apprit qu'il était devenu ce qu'avait été son agresseur. Un vulgaire loup-garou. Il pleura amèrement. Mais son père le reprit, expliquant que sorcier de sang pur ne se laissait pas allé à des émotions aussi futile que la tristesse. Alors il cessa.

Jacob grandit avec ses différences. Il demeura un garçon charmant, mais la mélancolie pouvait le prendre bien facilement.

Il commença sa scolarité à Poudlard à onze ans (quelques jours après il en avait douze). Il fut un élève somme toute très studieux. Il se lia d'amitié avec de nombreux élèves, quelque soit leur statut de sang. Il comprit bien vite que c'était tout un monde qui le séparait des personnes de sang inférieur au sien. Il apprit à les mépriser. Sauf ses amis avec qui il continua d'entretenir une bonne relation.

Les tensions recommençaient à faire surface. Jacob voulait faire partie du nouveau monde qui se dessinait. Maximilian pouvait être élu et ce dernier voulait revoir la hiérarchie sociale en la faveur des sang pur.
C'était parfait.
Tout était bien.



Derrière l'écran
Pseudo : Tim ; Age : 15 ans ;
Impressions du forum : Excellente =D ;
Activité Cela dépendra, mais le plus souvent possible;
Célébrité sur l'avatar: Jensen Ackles;
Code Wouahaha ! [OK by Gaston]

©

Revenir en haut Aller en bas
 

Jacob Dragonneau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jacob Dragonneau
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)
» Jacob le karateka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obscuro Momentum ::  :: La cérémonie de répartition :: Présentations validées-